Un musée dédié au street-art, le Mausa, a ouvert ses portes en Alsace

© Facebook

Du street-art au musée.

En Alsace, on aime le street-art, au point même de lui faire perdre sa qualité première et essentielle, qui est celle de naître et de vivre dans la rue. Un an après l'inauguration du musée des Arts urbains et du street-art (Mausa) dans le Jura, l'entité a décidé de prendre ses quartiers en Alsace, à la citadelle Vauban de Neuf-Brisach plus précisément. 

Depuis le 7 juillet, les travaux d'une dizaine d'artistes internationaux et, pour certains, mondialement connus, sont visibles entre les remparts de la citadelle, faisant de cet endroit de plus de 1 000 m2 l'un des tout premiers musées dédiés au street-art en France.

Parmi les artistes français dont on peut admirer les travaux, on retrouve C215, Seth, Guy Denning, Nasty, Jérôme Mesnager ou encore Levalet. Il y aussi le Belge Denis Meyers et les Britanniques Pure Evil et Joseph Ford. Tous ont transformé ce lieu à aller voir d'urgence... sans oublier que le plus grand musée de street-art sont nos rues.

Musée des Arts urbains et du street-art (MAUSA)
1, place de la Porte de Belfort – Neuf-Brisach
Du mardi au dimanche et jours fériés de 11 heures à 19 heures
Tarif : 10 euros, 8 euros en tarif réduit
http://mausa.fr/mausavauban/
Facebook