Les restaurateurs veulent repousser le pass sanitaire à septembre

Emmanuel Macron l’a annoncé ce lundi 12 juillet : dès le mois d’août, le pass sanitaire sera obligatoire pour profiter des bars, restaurants, terrasses ainsi que pour tous les autres lieux culturels de plus de 50 personnes. Une annonce précipitée avec un délai très court.

Dans deux semaines, il nous faudra être soit vacciné, soit testé toutes les 48h pour espérer profiter des beaux jours en terrasse ou au restaurant. Ce qui signifie que pour que le pass sanitaire soit valide d’ici là, il aurait fallu obtenir sa première dose de vaccin dès le début du mois de juin. Pour ceux qui n’ont pas eu cette chance, les affaires se compliquent.

Les restaurateurs, mécontents du délai beaucoup trop court accordé par le gouvernement, essaient de négocier cet après-midi auprès d’Alain Griset, ministre délégué chargé des PME, pour repousser à septembre l’obligation du pass sanitaire dans leurs établissements, ce qui permettrait de laisser le temps aux employés des bars et restos tout comme aux clients de suivre le cycle de vaccination complet d’ici là.

Leur autre demande est de supprimer l’obligation du pass sanitaire en terrasse puisque le risque de contamination en plein air est bien plus faible que dans une salle fermée.

Fin des articles