Trouve ton logement idéal grâce à Locat’me, le tinder de l’immobilier

Trop petit, trop cher, non meublé, pas le bon quartier, trop loin du travail… Bref, toujours une ombre au tableau, mais plus pour très longtemps. Parce qu’on n’a pas le temps de passer des heures à faire tous les sites possibles et imaginables, le Bonbon a trouvé la solution : Locat’me. La seule appli qui remet l’humain au centre de la recherche d’appart’. C’est pour nous, c’est cadeau.

Étudiants, salariés, chômeurs ou milliardaires, la guerre du logement est terminée ! Fini les longues files d’attente dans la cage d’escalier et les problèmes de dossier car tu ne gagnes pas assez. Locat’me t’aide à trouver l’appart' parfait de particulier à particulier et dans toute la France. Le principe est simple : il suffit de se connecter sur locatme.fr, de créer un compte gratuitement, de remplir les critères de recherche et de préciser son statut. Que ce soit pour un studio, un appart de 100 m2 ou une colloc’ avec ta meilleure pote, tu es logé à la même enseigne. Et pas besoin de partir à la recherche de biens, c’est le propriétaire qui vient à toi !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Locat'me (@locat_me) le

Créé en 2013 par trois étudiants, Locat’me te met directement en relation avec des propriétaires. Impossible donc de ne pas trouver ton bonheur parmi les 5 000 propositions de logements. Et à partir du moment où tu remplis les conditions requises par le propriétaire, celui-ci ne va pas s’amuser à recevoir 40 candidatures pour choisir la meilleure. Lorsque tu es convié à des visites, le dossier a déjà été accepté !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Locat'me (@locat_me) le

Mais la véritable innovation de Locat’me, ce sont les "loc affinity". Selon tes critères de recherche, un algorithme calcule le pourcentage de match que tu peux avoir pour un bien. Par exemple, si le site te propose un studio qui correspond à 92 % en loc affinity, alors tu peux foncer ! Allez, c’est promis, ton appart’ de rêve, c’est pour (très) bientôt.


Locat’me

Plus d’infos

Fin des articles