L’Écosse vote la gratuité des protections hygiéniques

Au commencement joyeux de ta puberté, tu dois déjà dépenser tes petits sous dans des serviettes et tampons. Sympa non ? Le problème, c’est que tes règles, tu les as 5 jours par mois pendant 40 ans, donc à peu près 500 fois dans ta vie. Tout ça pour un total d’environ 23 500 €.


Pour certaines femmes dans le monde, et notamment en France, il n’est pas toujours facile de se payer des protections hygiéniques. On parle même de précarité menstruelle. Il est d’ailleurs important de rappeler que les protections ne sont en aucun cas des produits de confort, mais bien de première nécessité. Impossible de s’en passer. Pourtant en France, les protections hygiéniques étaient taxées à 20 % et non à 5,5 % comme les produits de première nécessité tels que l’eau ou encore les préservatifs. Première victoire, mais ce n’est malheureusement pas suffisant. En Europe, certaines femmes utilisent encore des protections de fortune comme des morceaux de tissu, des vêtements ou encore des journaux.

Au niveau des gouvernements, l’Écosse donne l’exemple. Le pays est devenu le premier à décréter la gratuité des protections et à les distribuer aux femmes précaires à faibles revenus dans les écoles, pharmacies et centres locaux. Alors à quand une telle mesure en France ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Aurore Widmer (@aurore.lumiere) le

Fin des articles