Comment interpréter la carte montrant trois régions en zone rouge ?

Depuis ce lundi 23 juin, une infographie présentant trois régions françaises en zone rouge circule sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook. Le problème : son interprétation n’est pas toujours correcte. On fait le point avec vous.

Après plusieurs semaines de déconfinement, des craintes au sujet d’une deuxième vague de Covid-19 émergent. Sur les réseaux sociaux, on peut lire : « Quand on voit comment les gens se sont comportés à la Fête de la musique, beaucoup de régions vont repartir en rouge d’ici quelques semaines ! », affirme un internaute sur Facebook. Une angoisse qui est fortement alimentée par une infographie (non officielle) représentant trois régions françaises en zone rouge.  

Des nouveaux foyers de contamination 

Publiée par Guibaud sur le site Viously, la carte qui a massivement circulé sur les réseaux sociaux, est accompagnée d’une légende : « Confinement : trois régions repartent à la hausse ». Pourtant, les "zones rouges" figurant sur cette carte ne représentent pas les régions qui pourraient être soumises à des mesures restrictives dans le cadre du déconfinement mais bien des régions où des foyers sont apparus. Il ne s'agit donc pas d'une carte officielle, pourtant les données contenues dans la vidéo sont authentiques et ont été livrées par Santé publique France dans le dernier bulletin épidémiologique sur l’évolution du Covid-19 dans l’Hexagone. Les trois régions en "zone rouge" sont donc celles dont le taux de reproduction, ou R effectif (nombre moyen de personnes infectées par un cas*), est supérieux à 1 : l’Auvergne-Rhône-Alpes (1,02), la Normandie (1,14) et l’Occitanie (1,51). 


©Viously

N’oubliez pas que cette carte est non officielle et sera amenée à évoluer d’un jour à l’autre. Prenez garde lorsque des infographies, cartes ou informations circulent sans source sur les réseaux sociaux. Il peut s'agir de fausses informations.
Le virus du Covid-19 est toujours très présent en France, n’oubliez pas de respecter les gestes barrières, de vous laver régulièrement les mains et de porter un masque lorsque cela est nécessaire. 

*
Le nombre de reproduction R (nombre moyen de personnes infectées par un cas) est estimé selon la méthode de Cori, avec une fenêtre temporelle mobile de 7 jours. Il permet de suivre les tendances récentes de la dynamique de transmission.

Fin des articles