Des apparts strasbourgeois vacants utilisés pour loger le personnel soignant

C’est devenu un rituel. Chaque soir à 20h, les Strasbourgeois se retrouvent à leurs fenêtres pour applaudir les personnels soignants qui se battent depuis maintenant plusieurs semaines contre la pandémie de Covid-19. Pour apporter du soutien à ces héros en blouse blanche, l’État va utiliser les logements vacants, hôtels privés d'activité et appartements de particuliers pour loger les médecins, infirmiers et personnels soignants à proximité des hôpitaux. Explications.

À partir de ce mardi 24 mars, la plateforme Airbnb propose aux propriétaires utilisant l’application de mettre gratuitement à disposition leurs appartements entiers pour les personnels soignants et travailleurs sociaux via la plateforme Appartsolidaire. En contrepartie, l’hôte volontaire bénéficiera « d’un dédommagement de 50 € réglé par Airbnb pour chaque réservation », précise le ministère de la Cohésion des territoires dans un communiqué de presse.


Des chambres d’hôtel et des logements vacants

Les hôtels privés d’activité pourront également accueillir les personnels soignants. Les personnes hébergées n’auront bien sûr rien à débourser. Les établissements recevront une indemnité versée par l’État et couvrant « les frais de fonctionnement de l’hôtel et du personnel sans marge, en fonction du segment de l’hôtel », précise Accor.

Fin des articles