La 3e meilleure baguette de France se trouve à Strasbourg

Jérémy Keil

Bonne nouvelle : un boulanger-pâtissier de Strasbourg s'est aussi distingué en décrochant la 3e place au Concours national de la meilleure baguette de tradition française. Il s'agit de Jérémy Keil qui oeuvre dans les boulangeries Martë et Jérèmy KEIL à Strasbourg.

Ce mercredi 18 mai, la grande finale du 8e Concours national de la meilleure baguette de tradition française déroulée sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris. Un évènement organisé par la Confédération Nationale de la Boulangerie-Pâtisserie Française, dans le cadre de la Fête du Pain. Et si c'est un boulanger originaire de la région Grand-Est (mais installé dans la Marne) qui a remporté le 1er prix, un boulanger-pâtissier de Strasbourg s'est aussi distingué en décrochant la 3e place : Jérémy Keil. 

Au total, le concours opposait 20 candidats venus de 13 régions différentes de France sur 3 jours de compétitions. Leur mission : fabriquer sur place et devant le public 40 baguettes de tradition française répondant aux exigences du décret de septembre 1993 qui protège sa fabrication. Le tout en moins de six heures. « Ces baguettes doivent être réalisées avec des ingrédients fournis, sans indication de marque, a précisé aux participants Pascal Barillon, président du jury. L’utilisation d’adjuvants et d’améliorants est interdite. Les baguettes doivent mesurer 50cm de long (tolérance +5 %) et peser 250g après cuisson (tolérance + 5%). La teneur en sel ne doit pas excéder 18g par kg de farine ».

Sélectionné parmi les six meilleurs candidats à l’issue des épreuves qualificatives, Jérémy Keil a crânement défendu ses chances pour s'offrir une place bien méritée sur le podium. Pour déguster ses baguettes, rendez-vous dans l'une des trois boulangeries Martë et Jérèmy KEIL que compte la ville au 13 rue Wimpheling, 19 boulevard de la Marne et 16 boulevard de Dresde. À noter que les deux représentants de la région Grand-Est terminent donc respectivement 1er et 3e de ce classement national. Une fierté !

Fin des articles