Rafraichir son appart' : les gestes qui sauvent

Vous avez beau ne pas faire partie de la population à risque, la chaleur s'invite dans votre quotidien, et seulement pour le pire. Insomnies la nuit, somnolence le jour et sensation de mollesse extrême la plupart du temps, ç'en est trop. Voici quelques gestes simples qui permettent de continuer à vivre, enfin presque.

Ouvrir tôt le matin, tard le soir

Ce n'est pas parce qu'il semble y avoir une brise au dehors que les courants d'air viendront faire claquer les portes et les fenêtres de votre appartement. Une seule solution : ouvrir la nuit et fermer dès que les premières chaleurs vous envahissent. D'ailleurs, tirez aussi les rideaux. Elémentaire, mais nécessaire.

User et abuser des plantes (et en prendre soin)

C'est tout simple : les plantes vertes émettent des molécules d'eau qui passent de l'état liquide à l'état gazeux. Du coup, on en met un peu partout en humidifiant un peu leurs feuilles. Avec toutes les ventes de plantes dont on vous a parlé, vous devriez être des as de la verte. Si ce n'est pas le cas, allez faire un tour du côté de chez Plantes Pour Tous et faites le plein. 

Fabriquer un climatiseur artisanal

Attention, astuce à faire crever d'envie McGuyver : prenez un ventilateur lambda, et installez des bouteilles d'eau glacée juste devant. Résultat, le ventilateur diffuse la fraîcheur par évaporation. Pensez à gardez des bouteilles au congél', aussi. Le linge mouillé fonctionne également.

Débrancher ses appareils électroniques

Micro-ondes, télévision, ordinateur...Autant d'objets qui restent branchés sans qu'on s'en serve. Mettez un terme à cette tyrannie de l'électroménager et gagnez quelques degrés, et même quelques euros. Car selon l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), les Français perdent 86 euros par an en laissant leurs appareils en veille.

Tant que vous y êtes, si vous avez débranché vos appareils, vous avez dû vous rendre compte que la poussière y avait parfois élu domicile. Passez donc un coup de chiffonnette car cette dernière provoque des surchauffes.

Sortir de chez soi

Il fait toujours une chaleur de bête dans votre studio ? Prenez votre courage à deux mains pour aller faire quelques longueurs dans la piscine du quartier, checkez les lieux rafraîchis et sinon faites comme les vieux et les sudistes : asseyez-vous en terrasse et attendez qu'il fasse meilleur.

Fin des articles