Freegan Pony, le resto qui cuisine les invendus alimentaires de Rungis

  • La Rédac'
  • Tendances
  • Publié le 26 Octobre 2015 à 00h00

On est tous concernés par la lutte contre le gaspillage alimentaire. Afin de se rallier à cette cause et faire un beau geste pour l'environnement, un restaurant cuisine les invendus de Rungis. Freegan Pony ouvre son restaurant dans deux semaines, dans un endroit encore mystérieusement inconnu.

Souvenez-vous, on vous avait déjà parlé en 2014 de Freegan Pony, ce fameux resto vegan qui cuisinait les invendus. Contraint à la fermeture à cause de son étroitesse, Freegan Pony va prochainement revoir le jour. Même si le lieu exact est encore inconnu, on sait que le resto se trouvera au cœur d'un espace de 400 m2, construit sur un terrain inoccupé depuis plus de 15 ans, près du périphérique nord de Paris. Le créateur de Freegan Pony, Aladdin Charni, souhaite se rendre tous les jours à Rungis afin de se fournir gratuitement en fruits et légumes, mais pas en laitages, œufs ni viandes.

LHM2-FREEGANPONY-PR1

Aladdin Charni continue sa lutte contre le gaspillage au quotidien : « Nous proposerons des plats cuisinés uniquement avec des aliments voués à la destruction. Plutôt que de jeter les fruits et légumes impropres à la vente, certains maraîchers préfèrent les donner. Ils sont parfaits, prêts à être consommés immédiatement. » Si jamais son équipe récolte beaucoup de produits, elle a pensé à transformer les invendus en confitures, conserves et chutneys. Le Freegan Pony sera ouvert tous les soirs de la semaine, ainsi que les midis durant les week-ends, pour 80 couverts à chaque service.

LHM2-FREEGANPONY-PR4

Dans les cuisines, quatre à cinq chefs se relaieront pour préparer des plats végétariens, qui varieront en fonction des différentes récoltes. Afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, un chef étoilé cuisinera au restaurant une fois par semaine. L’argent récolté sera utilisé pour rémunérer les restaurateurs. Les entrées, plats et desserts seront tous vendus à 2€ l’unité. Aladdin Charni s'explique : « On n’est pas là pour monter une affaire mais pour sensibiliser les gens au gaspillage alimentaire. C’est plus percutant de leur faire vivre l’expérience. En les servant, on les informera que ce qui est dans leur assiette aurait normalement fini dans une poubelle. »

LHM2-FREEGANPONY-PR3

Facebook de Freegan Pony Du lundi au vendredi : tous les soirs Week-end : midis et soirs

Fin des articles