Mademoiselle Julie, un huis clos nocturne et tragique

  • Zoé
  • Spectacles
  • 19/06/2019
© Raynaud de Lage

La pièce en un acte, jugée à sa création trop osée par les autorités suédoises, met en scène Julie, une aristo sulfureuse, s’abandonnant à ses désirs sensuels dans les bras du valet de son père, Jean. Guerre des sexes et lutte des classes, un chef-d’œuvre d’August Strindberg datant de 1888 et décidément, toujours dans l’air du temps.


Mademoiselle Julie préfère la bière au vin, réclame des danses et ordonne qu'on lui baise les souliers. Mademoiselle Julie, interprétée par la grande Anna Mouglalis, est une effrontée de 25 ans éprise de l'un de ses employés. Lors d'une soirée mondaine arrosée, Jean et Julie se retrouve pour un huis-clos dans la cuisine du château. S'ensuit une nuit de discussion, d'exaltation et de passion.

 ©Franck Beloncle

Kristin, la cuisinière et fiancée de Jean, se mêle de temps à autre à leur affrontement, à leur jeu cruel de séduction-répulsion, et à leur besoin mutuel de domination. Le trio Anna Mouglalis, Xavier Legrand - comédien et réalisateur césarisé pour Jusqu'à la garde, épatant dans le rôle du valet, à la fois rebelle et charmant - et Julie Brochen, également metteuse en scène, fonctionne à merveille, donnant une sacrée énergie à cette nouvelle version de Mademoiselle Julie !

 © Franck Beloncle

Hormis quelques morceaux de musique nous permettant de reprendre notre souffle l'espace d'un instant, la pièce se déroule sans coupure ni rupture et contribue ainsi à nous tenir en haleine jusqu'à la fin. Un huis clos nocturne, magnifique et tragique que l'on retrouve désormais dans le Pass Bonbon ! 


Mademoiselle Julie

Théâtre de l'Atelier
1, place Charles Dullin – 18e
Tél. : 01 46 06 49 24
Jusqu'au 30 juin 

Fin des articles