Nos spectacles et pièces de théâtre coup de cœur de la rentrée

© Philippe De Gobert

Pour la rentrée, qu'y a-t-il de mieux que de vibrer devant un spectacle vivant, surprenant et envoûtant ? Si vous n'avez pas encore eu le temps de vous y pencher, don't worry les Bonbons, on vous a sélectionné les coups de cœur de la rédaction !


L'homme à tête de chou
 – Théâtre du Rond-Point

Jean-Claude Gallotta rend hommage à Serge Gainsbourg en créant un spectacle de danse conçu autour d'une nouvelle version de "L'Homme à tête de chou", enregistrée par le grand Alain Bashung. Une histoire d'amour développée sur toute la durée d'un album et sublimée grâce à une chorégraphie envoûtante et sensuelle, à l'image d'un titre mythique : "Variations sur Marilou".

L'homme à tête de chou
Théâtre du Rond Point
2 bis, avenue Franklin-Delano-Roosevelt – 8e
Du 17 au 29 septembre


Un sac de billes
 – Théâtre du Lucernaire

Stéphane Daurat nous offre ce seul-en-scène haletant, basé sur le célèbre roman éponyme de Joseph Joffo. Sur scène, un comédien de talent – James Groguelin – nous conte l'aventure et les péripéties de deux jeunes garçons tentant de gagner la zone libre en 1941.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Théâtre des Bonnes Langues (@theatrebonneslangues) le

Un sac de billes
Lucernaire
53, rue Notre-Dame-des-Champs – 6e
Du 4 septembre au 20 octobre


La vie de Galilée
 La Scala Paris

En Italie, au début du XVIIe siècle, le célèbre mathématicien, physicien, astronome et philosophe Galilée braque un télescope vers les astres et démontre plusieurs lois de physique dont la relativité du mouvement. Philippe Torreton incarne, avec force, le combat héroïque du savant contre l'Église. Un débat passionnant entre science et religion.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Scala Paris (@lascala.paris) le

La vie de Galilée
La Scala Paris
13, boulevard de Strasbourg – 10e
Du 10 septembre au 9 octobre


J'ai envie de toi – Théâtre Fontaine

Imaginez une seconde : envoyer « j'ai envie de toi » à la mauvaise personne. Imaginez maintenant que cette mauvaise personne est votre ex et non votre nouvelle conquête. Erreur d'inattention ou acte manqué ? En tous cas, la soirée de Guillaume semble mal barrée. Une comédie de boulevard moderne et touchante, sur un thème dont on ne peut définitivement pas se lasser : les rencontres amoureuses.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Théâtre Fontaine (@theatrefontaine) le

J'ai envie de toi
Théâtre Fontaine
10, rue Pierre-Fontaine – 9e

Jusqu'au 5 janvier 2020


Docteur Miracle
 – Studio Marigny

En 1956, Jacques Offenbach organise un grand concours de composition aux Bouffes-Parisiens. Les finalistes sont alors appelés à écrire une partition sur un livret imposé : Le Docteur Miracle. Un opéra-comique dans lequel un jeune militaire parvient par le truchement d’un déguisement à obtenir la main d’une jeune fille. Le metteur en scène Pierre Lebon nous invite à redécouvrir l’ouvrage de Charles Lecocq, l’un des vainqueurs du concours. Truculent !

Le Docteur Miracle 
Coproduction Bru Zane France / Opéra de Tours / Opéra de Saint-Étienne

Coréalisation Théâtre Marigny, sur une idée du Palazzetto Bru Zane
Studio Marigny
Carré Marigny – 8e
Du 26 septembre au 29 septembre 2019


Suite Française
 – Théâtre La Bruyère

En 1941, dans un petit village de Bourgogne, Madame Angellier, dont le fils unique est prisonnier de guerre, doit accueillir un officier de la Wehrmacht. Le jeune soldat y rencontre Lucile, la belle-fille de Madame Angellier, dont il s’éprend immédiatement. Une pièce adaptée du best-seller d'Irène Némirovsky (Prix Renaudot 2004) et magnifiquement mise en scène par Virginie Lemoine, qui nous plonge dans la complexité de l'âme humaine.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Clémentine Beauvais (@clementinebleue) le

Suite Française
Théâtre de la Bruyère
5, rue la Bruyère – 9e
Du 10 septembre au 5 janvier 2020


Mademoiselle Julie
 – Théâtre de l'Atelier
 

La pièce en un acte, jugée à sa création trop osée par les autorités suédoises, met en scène Julie, une aristo sulfureuse, s’abandonnant à ses désirs sensuels dans les bras de Jean, valet de son père. Guerre des sexes et lutte des classes, un chef-d’œuvre d’August Strindberg datant de 1888 et décidément toujours dans l’air du temps.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Théâtre de l’Atelier (@letheatredelatelier) le

Mademoiselle Julie
Théâtre de l'Atelier
1, place Charles-Dullin – 18e
Tél. : 01 46 06 49 24
Du 1er octobre au 3 novembre


La liste de mes envies
et Venise n'est pas en Italie – Théâtre Lepic

On s'émerveille devant le destin de Jocelyne qui bascule après avoir gagné à la loterie et devant le voyage d’Émile, 15 ans, qui rejoint la fille qui lui plaît à Venise mais qui se voit malencontreusement accompagné par ses parents et leur caravane. De belles histoires de tous les jours pour s’évader le temps d’une représentation.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Théâtre Lepic (@theatrelepic) le

La Liste de mes envies
Théâtre Lepic
1, avenue Junot – 18e
Du 20 septembre au 3 novembre

Venise n'est pas en Italie
Du 21 septembre au 15 décembre 


Le gorille – Théâtre du Lucernaire

Un gorille capturé en forêt est enfermé dans une cage durant une longue traversée. Pour s'en sortir, il décide d'imiter les hommes, notamment en apprenant à parler. Il devient phénomène de music hall, accédant ainsi au statut d'homme, mais prend conscience de l'absurdité de la vie humaine... Fascinant !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lucernaire (@lucernaire) le

Le Gorille
Théâtre du Lucernaire 
53, rue Notre-Dame-des-Champs – 6e
Jusqu'au 3 novembre


Stallone
 – CENTQUATRE-PARIS

Lise, 25 ans, est une secrétaire médicale à l’existence paisible. Tout bascule après une séance de cinéma : le film Rocky 3 donne envie à Lise de reprendre ses études de médecine. Entre poétique du combat, éloge de la persévérance et nostalgie assumée de la contre-culture pop des années 1980, la pièce pose avec humour la question de l’influence d’une œuvre dans la construction de nos destins. On adore !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Le CENTQUATRE-PARIS (@104paris) le

Stallone, d'après Emmanuèle Bernheim
Au CENTQUATRE-PARIS
5, rue Curial – 19e
Du 8 octobre au 19 octobre

Fin des articles