Les pièces et spectacles à ne pas rater en janvier

© Photo by Alev Takil on Unsplash

Avec cette nouvelle année, c'est une foule de nouvelles possibilités et de nouveaux spectacles à voir qui vont venir remplir votre agenda. 


Une histoire d’amour
, la nouvelle création d’Alexis Michalik à la Scala

Le topo

À l’image d’une véritable histoire de conte de fées, la rencontre de Katia et Justine les entraine vers une folle histoire d’amour. Lorsque les deux femmes décident d’avoir un enfant, c’est Katia qui tombe enceinte. Mais quelques jours avant la naissance de leur fille, Justine disparait. Douze ans plus tard, alors que Katia s’apprête à mourir, celle-ci doit confier sa fille à son frère, un écrivain cynique qu’elle na pas vu depuis 5 ans.

Pourquoi c’est cool

Nouvelle création d’Alexis Michalik, récemment élu parmi les 50 Français les plus influents par Vanity Fair, cet acteur, metteur en scène, scénariste et écrivain nous livre à chaque fois des pièces exceptionnelles dont on ne se lasse pas. Avec des histoires qui s’emboitent et des acteurs qui endossent tous les rôles, on attend beaucoup de cette nouvelle réalisation où cette fois, il sera aussi acteur ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Scala Paris (@lascala.paris) le

Une histoire d’amour
La Scala Paris 
13, boulevard de Strasbourg – 10e

Du 9 janvier au 28 mars
Plus d’infos


La rentrée du Cabaret de Poussière, au Zèbre de Belleville 

Le topo

On ne le répétera jamais assez : foncez au Cabaret de Poussière. Chaque mois, trois représentations viennent illuminer notre soirée, et nous proposent un spectacle drôle, engagé, mouvementé et même (souvent) dénudé. Jamais le même d’une représentation à l’autre, mêlant danse, chant, effeuillage ou acrobaties (ou tout en même temps), le tout rythmé avec talent par trois musiciens JazzPunk, la programmation du Cabaret de Poussière est l’excuse idéale pour y revenir encore et encore.

Pourquoi c’est cool

Pour janvier, le Cabaret de Poussière nous réserve pas mal de surprises. Avec la présence de la fameuse Maud’Amour, de Patachtouille et Corrine qui s’échapperont de la troupe de Madame Arthur pour l’occasion, et évidemment de nouvelles chansons du maître des lieux Martin Dust, on ne peut que vous recommander mille fois d’y aller. Et même si on vous dit que c’est le plus petit cabaret d’Europe, c’est surtout là où la folie est la plus grande. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Le Cabaret de Poussière (@cabaretdepoussiere) le

Le Cabaret de Poussière
Zèbre de Belleville 
63, boulevard de Belleville – 11e 
14, 15 et 16 janvier

Plus d’infos


Le Cabaret de Monsieur K

Le topo

Créé par Jérome Marin aka Monsieur K, ancien membre de la troupe de Madame Arthur, ce cabaret secret se niche aux abords du cimetière du Père Lachaise, derrière une porte de garage qui cache en réalité un lieu magique insoupçonné. Avec une représentation par mois, chaque rendez-vous invite les artistes à s’emparer du lieu et de ses espaces pour y faire un spectacle en deux parties, savoureux mélange de chant, danse, théâtre, musique ou encore effeuillage. On y assiste aussi à des lectures sulfureuses dans les boudoirs ou à des performances de cirque ou stand-up à couper le souffle. 

Pourquoi c’est cool

Assis autour de grandes tables ou sur des canapés, vous êtes les invités de ce cabaret. Brisant les barrières entre le public et les artistes, ceux-ci se produisent non pas sur scène mais partout autour de nous, jusque dans les balcons. Les loges sont visibles et nous immergent totalement dans cet univers théâtral où personne ne se cache. Une expérience qui ne vous laissera certainement pas de marbre, bien au contraire. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par LE SECRET (@cabaret.lesecret) le

Cabaret Monsieur K.
Le Secret
17, rue Fernand-Léger – 20e 
Le 17 janvier 
Plus d'infos


An Iliad, au théâtre du Rond-Point 

Le topo

Mis en scène par Lisa Peterson et joué par Denis O’Hare, An Iliad revient sur cette épopée mythique et sur les barbaries des hommes, leur folie et leur beauté. Sur un plateau sans décor, si ce n’est les câbles et les projecteurs qui se mêlent en fond, un comédien fait revivre les ruses et les intrigues de la guerre de Troie. 

Pourquoi c’est cool 

Seul sur scène, c’est Denis O’Hare qui incarnera Homère, mais aussi les personnages de la mythologie, et leur redonnera vie le temps d’une soirée. Vedette de séries américaines et figure phare de Broadway, le comédien déjà couronné pour ses performances dans des comédies musicales, donne ici sa voix à la plus grande épopée de l’histoire de la littérature. Une pièce en anglais surtitré, pour ne rien perdre de sa théâtralité ! 


©Joan Marcus

An Iliad
Théâtre du Rond-Point
2 bis, avenue Franklin-Delano-Roosevelt – 8e
Du 14 au 26 janvier
Plus d’infos 


Histoire de la violence, à la Ferme du Buisson

Le topo

Laurent Hatat et Emma Gustafsson adaptent sur scène le récit autobiographique poignant d’Edouard Louis, auteur du roman Histoire de la violence paru en 2016. Alors qu’il rentre d’un repas de Noël, il rencontre un jeune homme avec qui il passe la nuit, avant d’être menacé d’une arme, étranglé et violé. Un an plus tard, il se confie à sa sœur sur cet épisode douloureux, qui elle-même en parle à son mari. Caché, Edouard l’écoute. 

Pourquoi c’est cool

Intime et bouleversant, ce récit confronte trois points de vue et interprétations sur cette histoire. Mettant en avant les gestes et leurs discours, c’est une pièce qui nous met face à la violence, qu’elle soit physique, sociale ou symbolique.  


©Julie Moulier

Histoire de la violence 
Ferme du Buisson

Allée de la Ferme – 77186 
Du 24 au 26 janvier

Plus d’infos


Les bains macabres, à l’Athénée théâtre Louis-Jouvet

Le topo

L’histoire commence au Terminus, dans une station balnéaire sur les rives de la Méditerranée, un lieu destiné à la détente où ont lieu de mystérieux décès de curistes, dont Aristide Nubret, en apparence mort d’une crise cardiaque. De son côté, Célia, réceptionniste de l’établissement, s’apprête à se marier à un fiancé dont personne ne connaît l’identité. Alors que les curistes la pressent de questions à ce sujet, elle rentre chez elle pour discuter en ligne avec l’élu de son cœur, Mathéo… décédé au Terminus quelques temps plus tôt.

Pourquoi c’est cool

Mis en scène par Florent Siaud, Les Bains macabres marque la rencontre explosive du romancier Olivier Bleys et du compositeur Guillaume Connesson. La pièce, inspirée des romans policiers des années 1950, nous emporte avec agilité dans une station thermale où repos rime avec trépas et où la police cherche à en savoir plus sur ces mystérieux décès.

Les bains macabres
Athénée théâtre Louis-Jouvet  
7, rue Boudreau – 9e

Du 31 janvier au 6 février 
Plus d’infos


Un des spectacles de la compagnie Madame Arthur 

Le topo

Incontournable de la capitale, mais surtout incontournable de nos cœurs, le cabaret de Madame Arthur nous fait vibrer avec ses reprises. Revisitant tous les genres musicaux, de la Belle époque à nos jours, avec impertinence, légèreté et drôlerie, on passe un moment exceptionnel avec la meilleure des compagnies. 

Pourquoi c’est cool

Chantant en live et en français, les artistes du cabaret reprennent avec une création différente chaque semaine. Et en janvier, on pourra venir s’égosiller sur Les Rita Mitsouko, Britney Spears, Diam's et Céline Dion, ou encore Françoise Hardy ! Si vous n’arrivez pas à faire un seul choix de soirée, la meilleure option reste encore d’aller toutes les voir. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ?????? ?????? (@cabaretmadamearthur) le

Le Cabaret Madame Arthur
Divan du Monde 
75 bis, rue des Martyrs – 18e

Programmation et infos 


Yes! à l’Athénée théâtre Louis-Jouvet

Le topo

À mi-chemin entre l’opérette et la comédie musicale, Yes! est l’occasion de redécouvrir le grand succès de Maurice Yvain. L’histoire, celle de quelques protagonistes issus de milieux totalement différents, qui nous embarquent dans leurs complots, leurs liaisons et leurs légèretés pour un spectacle qui mêle amour, jalousie et lutte des classes avec une énergie qui fait du bien.

Pourquoi c’est cool

Pièce pétillante et délirante qui nous emporte dans les années folles parisiennes, Yes! démontre un goût pour le burlesque sur accent jazzy dont on est fans ! On y chante, on y danse, et surtout on s’y émerveille. Une pièce à voir sans tarder ! 


©Michel Slomka

Yes!
Athénée théâtre Louis Jouvet
Square de l’Opéra Louis-Jouvet - 7, rue Boudreau – 9e
Jusqu'au 16 janvier 2020 
Infos et réservations


Le concert de Pi Ja Ma, à la maison de la musique 

Le topo

Pauline Tarragon , c'est une chanteuse de talent qui se montre telle qu'elle est au travers de sa musique et de ses dessins. Alex Concato, c’est un artiste multi-instrumentiste qui lui écrit des chansons merveilleuses et avec qui elle s'associe pour créer le premier album de Pi Ja Ma. Un duo à la musique acidulée et à l’univers teinté de psychédélisme. 

Pourquoi c’est cool

Morceaux solides mais légers, c’est entre Londres, Rouen et Paris que les chansons de ce premier album Nice to meet u ont été enregistrées. Des chansons pop nourries par les 60’s sur lesquelles vous pourrez libérer vos esprit et danser toute la nuit le 2 février ! 

PI JA MA
1er février 2020
La maison Daniel Féry
10-14, boulevard Jules Mansart – 92000
Plus d’infos 

Fin des articles