Histoire de la violence, la pièce bouleversante à la Ferme du Buisson

© Julie Moulier

En 2016, Édouard Louis publie le récit poignant de l’agression dont il a été victime. Aujourd’hui, c’est à la Ferme du Buisson que ce récit autobiographique est adapté sur scène par Laurent Hatat et Emma Gustafsson. Une pièce déchirante sur la violence et ses conséquences. 


Le topo

Alors qu’il rentre d’un repas de Noël, Édouard Louis rencontre Réda, un jeune homme avec qui il passe la nuit à rire et à faire l’amour. Le matin venu, Réda menace son amant d’une arme, avant de l’étrangler et de le violer. Un an plus tard, Édouard, blessé et traumatisé, se confie à sa sœur Clara sur cet épisode douloureux et sur cette nuit où tout a basculé. Caché derrière une porte, Édouard l’écoute ensuite se confier sur cette histoire à son mari. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Marylene Mourlevat (@marymour73) le


Pourquoi c’est cool

Intime et bouleversant, ce récit confronte les points de vue et les différentes opinions sur cette histoire. Sous des lumières crues, nous sommes face au ressenti de ce jeune homme homosexuel qui tente de comprendre l’agression dont il a été victime et de faire face aux blessures qu’elle lui a laissées. 

Mettant en avant les gestes et les discours des différents protagonistes, la pièce qui nous met face à la violence, qu’elle soit physique, sociale ou symbolique, mais nous confronte aussi au racisme et à l’homophobie autour de nous. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Ferme du Buisson (@lafermedubuisson) le

Une pièce courageuse, qui sera à l'affiche de la Ferme du Buisson le temps de trois représentations exceptionelles, dont celle du 25 janvier qui sera suivie par une rencontre unique avec Édouard Louis.  


Histoire de la violence 
Ferme du Buisson

Allée de la Ferme – 77186 
Du 24 au 26 janvier

Plus d’infos

Fin des articles