Enterre-moi mon amour, une pièce vibrante au théâtre Paris-Villette

Une pièce vibrante qui raconte le récit WhatsApp de deux migrants qui quittent la Syrie pour rejoindre l’Allemagne. @ Caroline Gervay

Du 6 au 21 mars, le théâtre Paris-Villette accueille une pièce pas comme les autres, qui adapte le récit WhatsApp de deux migrants qui quittent la Syrie pour rejoindre l’Allemagne. 

Tiré d’une histoire vraie, ce récit poignant revient sur l’odysée de Dana et Kholio, deux migrants en route vers l'Europe, nous emportant avec eux au travers d’une foule d’émotions et de sentiments, autant par le texte que par l’image. 


Une pièce tirée de faits réels 

En décembre 2015, Clea Petrolesi, comédienne, auteure et metteure en scène, découvre le voyage de Dana et son beau-frère Kholio, deux migrants syriens en route vers l’Allemagne à travers un fil WhatsApp, dans un article de Lucie Soullier paru dans Le Monde. L’article restitue et met ainsi en forme 250 captures d’écran issues de la conversation WhatsApp des deux migrants, qui s’adressent à leur famille et leurs amis. Acceptant de nous laisser entrer dans l’intimité de leur journal de bord, l’article nous retranscrit ainsi leurs échanges. 

Une véritable odyssée pour retrouver le frère de Dana en Allemagne, qu’ils partagent minute par minute grâce à ce service de messagerie. Entre photographies du coucher de soleil ou selfies en gilet de sauvetage, les conversations évoluent au rythme des petites victoires et des grands moments de doute propres à l’exil de tant de migrants. 


Une adaptation entre numérique et immersion 

Traduisant les émotions, les angoisses et les espoirs souvent exprimés à demi-mots dans cette conversation numérique, Clea Petrolesi se questionne également sur le silence entre les messages et les non-dits pour ne pas inquiéter les différents interlocuteurs. Elle retranscrit ainsi ces émotions en une pièce aussi émouvante qu’actuelle qui nous emporte dans une réalité du XXIe siècle, celle d’un carnet de route vers l’exil.

Des enjeux multiples, mais également celui de retranscrire sur scène les images partagées dans cette conversation, qui donne autant à entendre qu’à voir. Une retranscription difficile, qui mène alors le spectateur face à une pièce qui s’apparente à un véritable voyage numérique, photographique et théâtral. 

Une pièce à découvrir jusqu'au 21 mars au théâtre Paris-Villette. EMMA @ CarolineGervay

Un véritable kaléidoscope d’émotions, à retrouver du 6 au 21 mars 2020 au théâtre Paris-Villette. 


Enterre-moi mon amour
Théâtre Paris-Villette

211, avenue Jean-Jaurès – 19e
Du 6 au 21 mars 2020
Plus d’infos

Fin des articles