La technique pour être heureux qu'on attendait

  • Tiana
  • Société
  • 19/04/2017
© Instagram / gaelrapon

Paradoxalement à ce qu’on pourrait croire, les Japonais ont trouvé la recette ultime du bonheur. Eh non ce n’est pas de plafonner les heures sup’ à 100 par mois. Leur technique se pratique loin du bureau puisqu’il s’agit d’un "bain de forêt", shinrin-yoku en japonais. L’idée, née dans les 80’s, est aussi simple que naturelle : s’imprégner de tout ce qui constitue la forêt et surtout, en profiter.


Sans même le savoir, vous avez déjà essayé cette technique c’est certain. Quiconque a déjà fait des balades dans les bois en a profité pour respirer son atmosphère et puiser toute l'énergie qu'elle dégage. Mélanie Beaudoin, conseillère scientifique à l’Institut national de santé publique du Québec explique par exemple que « les bénéfices des espaces verts sur la santé sont nombreux, connus et documentés ». Mieux encore, une étude japonaise aurait démontré les « effets bénéfiques de cette pratique concernant la dépression, la fatigue et l’anxiété ». On veut bien le croire…

D’ailleurs, le Pays du Soleil-Levant compte aujourd’hui 44 forêts thérapeutiques dans lesquelles les habitants passent du temps pour s’injecter une bonne grosse dose d’énergie verte. Du temps on peut le dire. Le docteur Robert Béliveau, à la tête d’ateliers de réduction de stress, interrogé par LaPresse, insiste sur le fait qu’il faille prendre son temps pour que cette technique fonctionne.

La promenade des petits ponts sous un beau soleil de printemps (photo de Maëlle M.) #PimpMyChevreuse #LeChevreuseDeMaëlle

Une publication partagée par WelcomeChevreuse (@welcomechevreuse) le

« La pratique du shinrin-yoku est à contre-pied de ce que la société nous propose. On vit à un rythme infernal. Quand on ralentit, on voit mieux le bleu du ciel, les bourgeons apparaître, les mille miracles de la nature. On est davantage dans l’instant présent », et donc prompt à la méditation, au recul et au bonheur ? Il faut l’essayer pour savoir.