5 lieux au calme garantis sans touristes pour cet été

  • Agathe S
  • Société
  • Publié le 2 Juin 2021 à 14h59
© Philippe Paternolli / iStock

Quand on parle vacances, deux clans se créent : d’un côté les fêtards qui cherchent la teuf et, de l’autre, tou·te·s celleux qui cherchent la paix, loin du vacarme parisien. Vous, ami·e·s du calme et ennemi·e·s des touristes, on a ce qu’il vous faut.

En pleine préparation de vos vacances d’été, on vient à votre rescousse avec des destinations 100% authentiques où vous ne devrez pas être trop dérangé par les touristes. Dépaysement assuré !

 
Rochefourchat

Direction la Drôme dans la (très, très, très, très, très) très petite commune de Rochefourchat. On lui doit d’ailleurs le titre de plus petite commune de France – il fallait le faire !

Pourquoi il n’y a personne ? Et bien à Rochefourchat, il n’y a ni plus ni moins qu'un habitant. Et accrochez-vous : selon les dires du maire, quand l’été arrive, le village atteint un pic de population qui monte à... 40 habitant·e·s ! Autant vous dire que ce n'est pas là-bas que vous serez dérangé·e·s par la foule.

Pourquoi y aller quand même ? Rencontrer le seul Rochefourchatien de France, c’est quelque chose ! C’est aussi l’occasion de découvrir la vieille église, les ruines d’un château, quelques maisons en pierre... et la cabine téléphonique hors service, qui font le charme du village. Tranquillité assurée.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ☀️ Nico (@dutartre)

 
Saint-Vincent-sur-l’Isle

On se rend en Dordogne, dans une commune du Périgord. Plus précisément : on vous emmène à Saint-Vincent-sur-l’Isle.

Pourquoi il n’y a personne ? Parce que tous les regards sont portés sur Périgueux, charmante ville situé à quelques kilomètres seulement de Saint-Laurent-sur-l’Isle. Ainsi, les touristes passent à côté de cette incontournable commune….. Il est grand temps de revenir à l’essentiel !

Pourquoi y aller quand même ? Parce que c’est la déconnexion assurée. On se baigne dans l’Isle et on mange de la pizza – beaucoup de pizza. Alors non, on ne vous présente pas un village italien, mais l’unique resto de Saint-Vincent-sur-l’Isle est... une pizzeria. De surprise en surprise, c'est le parcours qui vous attend dans cette bourgade atypique.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Michaël Red (@mred_photo)

 
Le Diben (Plougasnou)

La Bretagne, ça nous gagne ! Direction le Finistère pour des vacances 100% iodées et tranquilles dans le port du Diben à Plougasnou.

Pourquoi il n’y a personne ? Et bien justement, on se le demande bien ! Triste sort pour cette magnifique commune bretonne. Lâchez Saint-Malo et partez à la découverte du Diben !

Pourquoi y aller quand même ? Parce que c’est un petit paradis encore préservé des touristes. On profite de cette côte sauvage et des coins un peu cachés pour faire le plein de nature et d’air marin. Ce port de pêche mérite bien plus d’attention qu’il n’en a actuellement. TOUT·E·S AU DIBEN !

 
Gouy-les-Groseillers

Picardie, nous voilà ! On vous emmène au pays des groseilles – pour votre plus grand bonheur.

Pourquoi il n’y a personne ? À vrai dire, Gouy-les-Groseillers ne figure pas parmi les destinations les plus touristiques de France, bien loin de là. Si on prenait le top à l’envers, la ville se retrouverait peut-être en haut du classement. Pourquoi ? Et bien parce que malheureusement tout le monde n’a pas le luxe d’être reconnu à sa juste valeur…

Pourquoi y aller quand même ? Pour inaugurer le nouveau gîte communal quelle question ! Et puis on en profite pour faire de belles randonnées ; pas besoin d’aller en Corse. La Coulée verte et les étangs de Conty n’ont rien à envier aux plus célèbres sentiers de randonnée... et puis comme on dit là-bas, l'essentiel, c'est : « Bien boère, bien maquer, pi ne rien foaire ».

 
Paris

Eheheee, c’est pas Marseille, c’est la capitale bébé !

Pourquoi il n’y a personne ? Parce que quand les Parisien·ne·s se dorent la pilule à la plage, les souris rats dansent ! Plus sérieusement, l’été Paris se vide – et c’est vraiment beau à voir.

Pourquoi y aller quand même ? Parce que Paris sans les Parisien·ne·s, c’est quelque chose à voir et à vivre au moins une fois dans sa vie. On ne sait pas exactement si ça ressemble plus à Rochefourchat ou à un scénario de film de zombies, mais ça vaut le détour ! Et puis... qui n’a jamais rêvé de faire un plouf dans l’eau limpide de notre belle Seine ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Bamba (@bambaphotography)

Fin des articles