Un guide de ressources anti-racistes à destination des personnes blanches

Fabiola Peñalba

L'association féministe Women Who do Stuff, également à l'origine de l'excellente newsletter et revue du même nom, a rassemblé dans un document accessible à toutes et à tous des ressources anti-racistes à destination des personnes blanches.

Si l'une des composantes cruciales de l'anti-racisme est l'éducation et, par extension, la déconstruction des clichés, l'injonction à la pédagogie peut s'avérer harassante sur le long terme. L'association Women Who Do Stuff a donc mis en ligne ce lundi 1er juin un document regroupant une multitude de ressources pour prendre conscience de ses privilèges et de l'aspect systémique du racisme.


"Le poids du racisme est déjà suffisamment lourd pour que nous, personnes blanches, n'exigions pas des personnes racisées de faire notre éducation"

Parmi ces ressources, l'on trouve donc des livres et des articles, des podcasts à écouter, des films, séries et documentaires qui traitent de ces problématiques mais également des comptes YouTube ainsi que des organisations, associations et collectifs pour s'engager dans la lutte antiraciste. 

« Le poids du racisme est déjà suffisamment lourd pour que nous, personnes blanches, n'exigions pas des personnes racisées de faire notre éducation et de revivre les traumatismes et violences subis en expliquant les 1001 façons dont le racisme est profondément ancré dans nos sociétés. », explique l'association dans ce guide, livrant également plusieurs conseils pour être un.e allié.e des luttes anti-racistes : « écouter les personnes qui subissent le racisme, ne pas mettre leur parole en doute », « s'opposer physiquement et/ou verbalement quand on est témoin de comportements racistes » ou encore « soutenir les auteurs et autrices racisé.e.s ».

Voir cette publication sur Instagram

Le poids du racisme est déjà suffisamment lourd pour que nous, personnes blanches, n'exigeons pas des personnes racisées de faire notre éducation et de revivre les traumatismes et violences subis en nous expliquant les 1001 façons dont le racisme est profondément ancré dans nos sociétés. Être un•e allié•e des luttes anti-racistes c’est être actif•ve : Écouter les personnes qui subissent le racisme, ne pas mettre leur parole en doute. S’opposer physiquement et/ou verbalement quand on est témoin de comportements racistes Filmer lorsque vous êtes témoin de violences Aller en manifestation Aider à la préparation des manifestations Donner de son temps et/ou son argent à des collectifs et associations Soutenir les auteurs et autrices racisé•es (en parler, donner à des Patreons ou Tipeee) Relayer sur les réseaux sociaux et amplifier les voix La France n’est pas meilleure que les États-Unis. À l’instar des militant•es américain•es, nous avons décidé de compiler cette liste de ressources françaises (ou francophones) pour que les personnes blanches prennent conscience que le racisme est l’affaire de toustes, afin que l’on s’éduque et agisse. Cette liste est non-exhaustive et nous complèterons au fur et à mesure. N'hésitez pas à nous en soumettre sur Twitter ou Instagram. #wwds #womenwhodostuff

Une publication partagée par Women Who Do Stuff (@womenwhodostuff) le

Rappelons que ce mardi 2 juin, le mouvement du Black Out Tuesday a déferlé sur les réseaux sociaux, invitant chacun.e à réfléchir à sa condition, ses privilèges et aux moyens d'agir contre les violences racistes. Parce qu'être non-raciste ne suffit pas et que nous ne pouvons pas ignorer ce qu'il se passe sous nos yeux, le document est consultable sur ce lien

Fin des articles