Urban Dictionnary">

"Covidiot" fait son entrée dans l'Urban Dictionnary

Luke Wilson ira pique-niquer aux Buttes et il se fout de ce que vous pensez / Idiocracy (Mike Judge, 2006)

« On est tous le covidiot de quelqu'un », aurait dit un Bernard Henri-Lévy pris d'un accès d'humanisme dans sa résidence secondaire en Corse. C'est évidemment faux mais ce qui est vrai, c'est que le mot "covidiot" vient tout juste de faire son entrée dans le très argotique Urban Dictionnary

Défini comme « quelqu'un qui ne tient pas compte des avertissements en matière de santé et de sécurité publique » ou « qui stocke des denrées en n'en laissant pas pour les autres », le Covidiot est l'espèce que vous avez pu voir sur les réseaux sociaux tantôt se plaquant des mandales pour un rouleau de papier toilettes, tantôt stockant des pâtes pour lui et son égo. 


Covidiot, pour mettre un mot sur un phénomène de connerie sans frontière

L'Urban Dictionnary cite deux exemples montrant l'étendue de la définition : « T'as vu ce covidiot avec ses 300 rouleaux de PQ dans son panier ? » ou encore « Cette covidiote fait la bise à tout le monde ». En France, on peut reconnaître le covidiot grâce à quelques maximes du genre « on ne va pas s'empêcher de vivre », « on ne peut plus rien faire ! » ou encore « Je respecte le confinement, mais... ».

Sur Twitter, le hashtag a fait son petit bout de chemin et certains proposent même d'étoffer la définition : 

Et d'autres de carrément le soumettre à l'Académie Française : 

En attendant, ne soyez pas des covidiots, restez chez vous ! 

Fin des articles