20 phrases qu’on va tous entendre pendant la grève

© Kidding (2018)

Aaaah, ça y est. L’heure tant attendue est arrivée : la grève est lancée. Parce qu’on adore vous écouter et vous juger, on a recensé toutes les phrases qui vont être pensées très (trop) fort, et prononcées pendant cette grève illimitée adorée. Allez, enjoy. 

« J’ai froid » 

« J’ai trop marché, je suis essoufflé(e) » 

« Ah mais c’est beau Paris en fait »

Le collègue de bureau qui essaie de te pécho depuis 1 an : « Je peux dormir chez toi ? J’habite trop loin »

Le collègue de bureau motivé : « J’ai marché 1h40 pour arriver à l’heure »

«  Je vais me mettre à faire du vélo »

«  En fait, le métro c’est vraiment pas indispensable »

« Et dire que je paye un pass Navigo. On peut pas être remboursé ? »

«  J’avais jamais regardé les gens en allant au travail, mais ils ont l’air heureux »

« C’est cool la grève au moins y’a des trucs qui se passent »

« Choqué(e) déçu(e), je pensais que les gens allaient se battre pour des trottinettes, y’en avait plein en fait. »

« Grâce à la grève je suis obligé de faire du sport, au moins je culpabilise pas en n’en faisant pas »

«  J’avais jamais remarqué mais y’a plein de trucs sympas à côté de chez moi »

La bonne excuse pour annuler ses rdv : « désolé, je peux pas y’a grève »

«  Au moins avec la grève, j’ai pas honte de rester dans mon lit all day long »

Ton pote désespéré d’habiter à l’autre bout de Paris «  C’est pas si loin que ça non le 15e…? »

«  Ah non mais c’est relou en fait je peux pas partir en week-end »

«  J’ai pas assez profité de mon dernier trajet de métro »

«  Ça me manque de m’asseoir »

« L’odeur des métro était pas si déplaisante en y repensant… »

Fin des articles