C’est la grève… Tous à vélo !

Grève illimitée, circulation infernale, pollution au max, grand projet de pistes cyclables dans tout Paris et au-délà ? Tous les signaux sont au vert pour passer au 2 roues... J’ai donc testé Paris à vélo.

Nous sommes début décembre, la grève illimitée a commencé et Paris se transforme petit à petit en Gotham City. J’ai entendu dire en plus que l’IDF offrait 500€ pour toute acquisition d’un VAE (vélo à assistance électrique).

Alors, après plusieurs années en scooter à polluer et face à la circulation devenue infernale aux heures de pointe (et après quelques amendes pour voie de bus), j’ai décidé de tester le vélo électrique, et pas n’importe lequel, un jouet venu tout droit du turfu, le Cowboy !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Cowboy (@cowboy_hq) le

Vélo de fainéant ? trop dangereux ? trop lourd ? J’ai voulu savoir quelles étaient les grandes différences avec un bon vieux 2 roues Peugeot « chiné » dans une grande vente de vélos vintage -plus chers que des neufs- comme Paris sait si bien le faire.

Une semaine de test encourageante

Me voilà en selle pour tester mon trajet quotidien (Pyrénées-Barbes) dans Paris tombé à l‘heure d’hiver et sous les températures à 1 chiffre.

Première bonne surprise, le froid disparaît au bout de quelques coups de pédales et l’assistance électrique est ultra utile pour lancer le vélo avant de donner à vos cuisses le relais si vous êtes comme moi, pressé chronique car en retard structurel (Adam Smith likes this). Car oui c’est bien au démarrage que vous économiserez de l’énergie afin d’éviter d’arriver au bureau en nage et que vous prendrez la tête de pelotons de cyclistes.

Ensuite, gros avantage sur le scooter, on peut enchaîner les contre-sens vélo qui sont de précieux raccourcis et complémentaires aux pistes cyclables.

Cette thématique de l’aménagement de Paris pour les cyclistes est un sujet chaud entourant les elections municipales de 2020. Deux associations parisiennes en ont d'ailleurs profité pour proposer l'idée d'un réseau Vélopolitain !

vélopolitain

 
 vélopolitain2


Revenons à mon test. Quelques rues plus loin, me voilà enfourchant la longue piste cyclable du boulevard Belleville, le plaisir de rouler et le sentiment de liberté sont bien là. Je commence à me prendre pour Bruce Wayne, à ceci près que les chauve-souris sont remplacées par les pigeons.

Arrivé (presque) à l’heure au bureau, mon temps de trajet de 12 minutes est déjà plus rapide que les 15 minutes que je faisais au mieux en scooter quand les astres et les feux verts étaient alignés. Et hop, 3 minutes de sommeil de gagnées !

statvelocowboy

Voici donc le gros avantage du VAE face au vélo classique, la vitesse ! C’est simple, aucun vélo ne vous double sauf les cyclistes en herbe avec leur vélo de compet’.

L’autre avantage de ce type de vélo est l’entretien beaucoup plus facile notamment avec ces modèles avec courroie et sans vitesse ni dérailleur. C’est toujours frustrant, pour les non bricoleurs comme moi, de payer le prix de son vélo chaque année en petite réparation, 50€ par ci, 40€ par là.

garagiste vélo

Un bémol à retenir de cette semaine de vélo, c’est qu’un travail d’éducation est encore à faire auprès des piétons, voitures et scooters qui ne font pas toujours gaffe aux bikers (pour info il existe des klaxons pour vélo très efficace). Veillez aussi à acheter un casque !
 
Cowboy, vélo du turfu
 
De plus en plus de vélo se veulent connectés, c’est le cas du Cowboy. Vous débloquez le vélo et le démarrez avec une appli connectée via bluetooth. C’est un avantage car vous pouvez suivre les statistiques de vos trajets, le niveau restant de la batterie (environ 70km d’autonomie) et même le localiser en cas de perte ou de vol.


Inconvénient, vous avez intérêt à avoir de la batterie sur votre téléphone sinon vous pourrez rouler avec mais sans assistance. Même si il est léger, c’est un vélo à courroie et les 16kg se font sentir dans les cuisses !
 
Je sais pas vous, mais moi je suis déjà convaincu par le vélo sous toutes ses formes. Un peu d’activité physique tous les jours et une pierre à l’édifice du combat contre la pollution de l’air, un temps de trajet raccourci, voilà qui m’a bien décidé à laisser tomber mon pass Navigo pour l’achat de 2 bons cadenas (un U et une chaîne feront la bonne paire).

Fin des articles