Zoom sur les Bleues : qui sont-elles ?

© oleksandrosipov-shutterstock

Elles sont 23, et elles sont super badass. Ce soir les Bleues vont défendre nos couleurs face à la Corée du Sud. À cette occasion, on a dégoté 5 fun facts pour mieux les connaître.

La coupe du monde féminine de football commence aujourd’hui 7 juin, et prend fin le 7 juillet, soit un mois de compétition dans 9 villes françaises. Vu qu’on croit en elles, on a eu envie d’en savoir un peu plus sur leurs parcours et personnalités. Un petit quizz sous forme de "Qui est-ce", ça vous tente ?


1- Dans son club on la surnomme Zlatan… Qui est-ce ?

Sarah Bouhaddi, 32 ans, commence sa carrière de gardienne en remplaçant une coéquipière blessée, alors âgée de 15 ans… Habile de ses pieds et de ses mains, on la surnomme Zlatan, qui comme elle, bénéficie d’une remarquable qualité balle au pied. 

©olympiqueetlyonnais


2- Elle a 176 000 abonnés sur Instagram… Qui est-ce ?

Sakina Karchaoui a 23 ans, vient de Montpellier et est une vraie star sur les réseaux. Elle jouit d’une belle popularité notamment sur Instagram, et y poste très souvent des stories en compagnie de ses coéquipières.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sakina Karchaoui (@sakinakarchaoui) le


3- À chacun de ses buts elle fait la danse de Fortnite… Qui est-ce ?

Ève Périsset, 24 ans, a rejoint l’Olympique Lyonnais en sport études. Arrivée au PSG il y a trois ans, elle a une petite manie pour chaque but qu'elle marque : danser à la manière Fortnite. Ce qui rend sa danse d'autant plus cute, c’est qu’elle le fait en guise de clin d’œil à ses neveux.

©parisfans.fr


4- Elle a été soutenue à ses débuts par le patron de Wati B (qui a lancé Black M et Maître Gims)… Qui est-ce ?

Aïssatou Tounkara, 24 ans, a grandi dans le 19e, et a fait ses débuts au Buttes-Chaumont Football Club ! Elle signe en 2018 avec l’Atlético Madrid impulsée par Dwala, que l'on connaît pour les nombreux sons de la team Wati B qu’il a produits à l’époque...

©coeursdefoot


5- Son parcours a inspiré un roman, Croire en ses rêves, destiné aux petites filles… Qui est-ce ?

Amandine Henry a 29 ans, et c’est la capitaine de l’équipe. Elle doit sa passion pour le football à son père qu’elle accompagnait au stade chaque fois qu’il s’y rendait. Elle commence très tôt à jouer (5 ans), mais est très vite confrontée à un souci majeur : le football est un sport pour petits garçons. Elle arrivera malgré tout à trouver sa place, et s’imposer là où on ne l’attendait pas. Croire en ses rêves est publié aux éditions Rageot.

©VSD


Bonus : Elles n’en ont rien à faire de ce que pense Finkielkraut

Alain Finkielkraut, essayiste et philosophe, était sur le plateau de Cnews quand une question lui a été posée : « comptez-vous regarder la Coupe du Monde de football féminin ? », sa réponse déplacée, a remué la toile : « je n’aime pas le football féminin, ce n’est pas comme ça que j’ai envie de voir les femmes »... Aucune des joueuses n’a encore réagi, et de toute façon, maintenant qu’on en sait un peu plus sur cinq d’entre elles, on comprend bien qu’elles n’ont pas besoin de son avis ni de son approbation pour continuer à se surpasser...


Allez les Bleues !

Sources : FranceInter

Fin des articles