World Press Photo 2021 : voici les images récompensées

  • Agathe S
  • Pop Culture
  • Publié le 19 Avril 2021 à 17h37
©️ Ralph Pace, California Sea Lion Plays with Mask,19/11/2020 - World Press Photo 2021

On vous dévoile en images les résultats de la 64e édition du concours annuel World Press Photo, sur fond de Covid-19.

Reconnu comme étant le plus grand concours de photo journalisme du monde, le World Press Photo récompense chaque année des photo reporters venus des 4 coins du monde. Les résultats de l’édition 2021 ont été révélés ce Jeudi 15 Avril lors d’une cérémonie en ligne - covid oblige -. Découvrez sans plus attendre les grands gagnants des différentes catégories du concours.

 
La photo World Press de l’année & le prix « Infos générales »

C’est le photographe Danois Mads Nissen qui remporte la photo de presse de l’année avec son cliché The Fils Embrace. Pris en août 2020, ce cliché représente une octogénaire, Rosa Luzia Lunardi enlaçant son infirmière Adriana Silva da Costa Souza à Sao Paulo, au Brésil. C’était le premier câlin reçu par Rosa depuis 5 mois en raison de la pandémie.

© Mads Nissen, The First Embrace, 2020
© The Fils Embrace, Danois Mads Nissen

 
Le prix du récit photo & du projet au long cours

La photo Habibi ( « mon amour » en français) prise par le photographe italien Antonio Faccilongo le 17 août 2015 a remporté le prix du récit photo et celui du projet au long cours. Cette image représente le costume de Nael al-Barghouthi – un palestinien emprisonné depuis 40 ans au total – accroché dans sa chambre à Kobar en Palestine. Sa femme a gardé toutes ses affaires en place depuis son emprisonnement.

©Antonio Faccilongo, Habibi, 2015
© Habibi, Antonio Faccilongo

 
Le prix du Sujet contemporain

Le prix du sujet contemporain dans la catégorie « Image seule » a été attribué à Pablo Tosco pour son image Yemen: Hunger, Another War Wound. Prise le 12 février 2020, cette image représente Ftaima et son fils préparant un filet de pêche sur un bateau au Yemen. Fatima pêche pour subvenir aux besoins de ses 9 enfants.

©️Pablo Tosco, Yemen: Hunger, Another War Wound, 2020
© Yemen: Hunger, Another War Wound, Pablo Tosco

Le prix du sujet contemporain dans la catégorie « Série » est attribué à Alexey Vasilyev pour sa série Sakhawood réalisée en 2019. Elle représente « le cinéma en terre iakoute ». La Yakoutie (ou Sakha) est située à l’extrême nord-est de la Russie. Là-bas les températures peuvent y être extrêmement basses ; l’art est utilisé comme moyen de partager et protéger leur culture et leur traditions. Le cinéma s’y développe tellement que ce lieu a été surnommé Sakhawood.

©Alexey Vasilyev, Sakhawood, 2019
© Sakhawood, Alexey Vasilyev

 
Le prix Environnement

Ce prix revient à Ralph Pace, pour son image California Sea Lion Plays with Mask prise le 19 novembre 2020. On y voit une otarie jouant avec un masque sanitaire, en Californie aux États-Unis. La photo parle d’elle-même et en dit long sur les conséquences de la pandémie.

©️ Ralph Pace, California Sea lion plays with Mask, 2020
© California Sea Lion Plays with Mask, Ralph Pace

C’est Lalo de Almeida qui remporte le prix Environnement dans la catégorie « Série ». Il réalise Pantanal Ablaze en octobre 2020 : ces images représentent les incendies qui ont en 2020 ravagés près d’1/3 de la région brésilienne du Pantanal. Cette région est reconnue par l’UNESCO comme réserve mondiale de la biosphère.

©️ Lalo De Almeida, Pantanal Ablaze, 2020
© Pantanal Ablaze, Lalo de Almeida

 
Le prix Infos Générales

Dans la catégories « Série », ce prix a été attribué à Valery Melnikov, photographe Russe pour sa série Paradise Lost réalisée en novembre 2020. Ces images représentent la reprise du conflit entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie au sujet de la région contestée du Haut-Karabakh qui a eu lieu en septembre 2020, après 30 ans de calme.

©️Valery Melnikov, Paradise Lost, 2020
© Paradise Lost, Valery Melnikov

 
Le prix Nature

Pour l’image seule, le prix revient à Ami Vitale. Son image Rescue of Giraffes from Flooding Island prise le 3 décembre 2020 représente une girafe de Rothschild transportée en lieu sûr, sur le lac Baringo au Kenya.

©️ Ami Vitale, Rescue of Giraffes from flooding island, 2020
© Rescue of Giraffes from Flooding Island, Ami Vitale

Jasper Doest remporte le prix de la série avec Pandemic Pigeons – A Love Story. Ces images, réalisées en avril 2020, représentent un couple de pigeons qui rendait visite quotidiennement à la famille du photographe dans son appartement de Vlaardingen aux Pays-Bas.

©️ Jasper Doest, Pandemic Pigeons- A love story, 2020
© Pandemic Pigeons – A Love Story, Jasper Doest

 
Le prix Portraits

La photo The Transition: Ignat prise par Oleg Ponomarev le 23 avril 2020 a remporté le prix des portraits. Elle représente Ignat, un homme transgenre, assis avec sa petite-amie Maria à Saint-Petersbourg en Russie. Le quotidien des personnes transgenres est très compliqué en Russie, car ce pays ne reconnait pas légalement leur transition.

©️ Oleg Ponomarev, The transition : Ignat, 2020
© The Transition: Ignat, Oleg Ponomarev

Le prix de la série de Portraits a été remporté par Gabriele Galimberti pour sa série The ‘Ameriguns’ réalisée aux États-Unis en avril 2019. Ce projet vise à illustrer le fait que selon le Small Arms Survey – un projet de recherche mondial indépendant basé à Genève en Suisse –, la moitié des armes à feu à usage non militaire appartenant à des particuliers dans le monde se trouve aux États-Unis ; pays dans lequel il y a un plus grand nombre d’armes que d’habitants.

©️ Gabriele Galimberti, The Ameringus, 2019
© The ‘Ameriguns’, Gabriele Galimberti

 
Le prix Sports

Adam Pretty remporte cette année le prix de la photo Sport avec son cliché Log Pile Bouldering pris en septembre 2020 en Bavière en Allemagne. On y voit un jeune homme, George Filser-Mayerhofer, escaladant une pile de rondins de bois à défaut de pouvoir faire du bloc. Les salles d’escalade ayant été contraintes de fermer à cause de la pandémie, ce jeune homme – et plus généralement tous les sportifs – a dû faire preuve d’inventivité.

©️ Adam Pretty, Log Pile Bouldering, 2020
© Log Pile Bouldering, Adam Pretty

La série Those Who Stay Will Be Champions réalisée par Chris Donovan en février 2019 à Flint dans le Michigan (États-Unis) remporte également le prix Sports 2021. L'équipe de basket-ball des Flint Jaguars incarne la lutte dans une ville où l’émigration est croissante à cause du déclin précipité de son industrie automobile, d’une crise sanitaire et de la négligence dont sont victimes les quartiers pauvres à prédominance noire. Le basket fait partie de l’identité de la ville. Quelques années en arrière, des grands noms du domaine s’y affrontaient.

©️ Chris Donovan, Those who stay will be Champions, 2020
© Those Who Stay Will Be Champions, Chris Donovan

 
Le prix Actualités

L’image Emancipation Memorial Debate capturée par Evelyn Hockstein le 25 juin 2020 remporte de prix d’Actualités. On y voit deux personnes en désaccord concernant le déboulonnement de la statue d’Abraham Lincoln. D’un côté, une femme noire plaide pour son retrait, parce que selon elle la statue « dévalorise les noirs américains et ne rend pas justice au rôle que les noirs ont joués dans leur propre libération ». De l’autre, un homme blanc assure qu’il s’agit « d’une représentation positive de personnes libérées des chaines de l’esclavage ».

©️ Evelyn Hockstein, Emancipation Memorial Debate, 2020
© Emancipation Memorial Debate, Evelyn Hockstein

Lorenzo Tugnoli remporte le prix de la série d’actualité avec Port Explosion in Beirut. Cette série a été réalisée lors de l’explosion qui a eu lieu en août 2020 sur le port de Beyrouth au Liban. Les dégâts sont considérables, tant sur le plan humain que matériel.

©️ Lorenzo Tugnoli, Port Explosion in Beirut, 2020
© Port Explosion in Beirut, Lorenzo Tugnoli

Fin des articles