On a rencontré Bengous, héraut de la Canebière

  • La Rédac'
  • Pop Culture
  • Publié le 25 Juin 2015 à 00h00

Bengous, tu connais ou pas gros ? Le type est hyper populaire sur la Canebière, et on comprend vite pourquoi en checkant sa page Facebook et ses vidéos à se taper le cul par terre. Le Bonbon a pu le rencontrer pour en savoir un peu plus sur ce phénomène. Portrait d'un pur Marseillais à l'humour universel. 

On rejoint Bengous dans l’un de ses endroits favoris, un terrain de boules du centre-ville de Marseille, où tout le monde a un accent aussi chantant que lui. Il nous paie un verre en même temps qu’il s’en prend un, et on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’il y a dans le sien.  Est-ce qu’on va enfin découvrir le secret de son succès ?

Que signifie "Bengous" ?

C’est un surnom que j’ai depuis l’enfance. Le frère de mon meilleur ami m’a appelé comme ça un jour, et depuis c’est resté. Quand j’ai commencé à faire des vidéos, j’ai gardé ce surnom.

Bengous, c’est un rôle ou c’est ta vraie nature ?

C’est vraiment un rôle que je me donne. Les gens ont adhéré à ce personnage, et c’est vite devenu la folie. Beaucoup de gens se posent la question de savoir si je suis le même que sur les vidéos. Tu crois vé te parler comme ça toute ma vie gros ? Dans une vidéo, j’avais dit que j’avais 40 ans, 6 enfants, et quand les gens me voient, ils me disent « ah mais t’as pas 40 ans ! » Et je leur réponds : « j’ai pas 6 enfants non plus hein gros ! »

11270153_10206873673379509_500472758_n

Où en es-tu de ta marque Oueskonva Keskonfait ?

J’ai déposé la marque à ses débuts. Parce qu’on le sait qu’on peut se faire niquer à tout moment. Des enculés on en connaît, j’ai préféré déposer la marque pour ne pas rencontrer ce genre de problème. Ensuite j’ai commencé à mettre les t-shirts en vente au magasin de prêt-à-porter féminin de ma mère. Je voulais pas trop me mélanger à des gens que je connaissais pas, je veux pas devoir des choses à des gens, je préfère faire les choses seul. Avant c’était du prêt-à-porter féminin, maintenant c’est plus la boutique officielle Oueskonva Keskonfait que des robes, des talons, je sais pas ce que vous mettez !

Marseille en un mot ? 

Un seul mot pour Marseille ? SOLEIL. C’est pour ça que tout le monde nous envie. Tu vois les Parisiens, ou les mecs de Lille qui se gèlent les co****** toute l’année, nous on est là, on joue aux boules. Même pendant le mois de février on peut venir jouer aux boules en t-shirt. Quand on parle avec des gens, on leur amène le soleil. Mes vidéos font rire parce que c’est l’accent du Sud. Un parisien qui ferait les mêmes vidéos que moi, ça aurait aucun rapport, ça serait trop nul. Le soleil c’est Marseille !

L’OM en un mot ?

J’ai envie de te dire, À JAMAIS LES PREMIERS ! On est le seul club de France à avoir gagné la Ligue des Champions, c’est ce qui nous rend fiers. En tant que supporters de l’OM, nous on bande pour ça. Même si c’était en 93, j’avais 4 ans, c’est toujours une fierté de se dire qu’on est le seul club à l’avoir gagnée à l’heure d’aujourd’hui, et sans les millions. À Paris ils veulent la gagner ! Mais ça, c’est un rêve, ça. Mais bon rêver ça fait partie de la vie !

Qu’est-ce que tu penses des transferts de l’OM ?

Le transfert de Gignac, je pense que ça a surpris tarpin de gens, de là à signer au Mexique, personne l’attendait. Mais Gignac a du vécu, il a claqué ses 100 buts en Ligue 1, il a plus grand-chose à prouver tu vois. Il a 30 ans, il veut tester autre chose. C’est bien l’Amérique du Sud, en plus je vois qu’il parle espagnol, je sais même pas comment ça parle là-bas, il va bien s’intégrer dans le truc, je lui souhaite que du bon ! Ce qui m’a le plus choqué c’est André Ayew qui est parti à Swansea. Mais le truc c’est que le club est mal géré depuis des années, et un tel joueur, normalement, tu le laisses pas partir pour 0€. C’est dommage parce que c’était un des piliers, c’était le gladiateur ! Il aimait trop l’OM.

Cite-moi 3 de tes idoles d’enfance.           

- Mon père. Mon père c’est mon idole, mon modèle. Je reprends beaucoup de ses expressions dans mes sketchs. - J’ai toujours bandé pour Ravanelli. Je l’aimais trop. Il jouait à l’OM en 98, il avait la grinta. Il faisait des trucs de dingue, il simulait dans les surfaces de réparation. On lui doit beaucoup à Marseille. - Zizou. C’est le meilleur joueur. On peut me parler de Messi, mais Zidane il est incontournable.

Si tu croisais Zlatan dans la rue, là. Tu ferais quoi ?

Il peut faire 2 mètres, la première chose que je fais déjà, je lui pince le nez. Je veux le toucher ce nez, je veux voir c’est quoi. Je sais pas si c’est un nez qu’il a, ou un avant-bras… Après c’est un grand joueur mais il porte l’emblème du PSG ! Peu importe si tu t’appelles Zlatan ou pas, nous on s’en bat les couilles !

Y a-t-il une Madame Bengous ?

Eh non y'en a pas. J’ai arrêté moi les femmes ! Je veux pas me prendre la tête, ça va me rendre fou une femme ! Peut-être qu’on va se marier dans 5 ans, dans 10 ans, on verra !

Est-ce qu’on peut dire que vous êtes deux dans ta tête ?

On n’est pas deux on est plusieurs. Environ une dizaine. Je suis fou en fait. Je peux faire le Marseillais, le Parisien, je suis un peu un schizophrène. Mais ça va, je suis gentil.

T’écoute quoi en ce moment ?

J’écoute du Jul, du Alonzo. Jul c’est la révélation de Marseille, il a battu tous les records. Tu peux me ramener Booba, sa mère, sa tante, ça a rien à voir ! Mais j’aime bien aussi la house music quand je sors, j’aime bien m’ambiancer.

Tes bons plans à toi sur Marseille :

Ta boîte ?

Le bazar ! C’est la maison. J’y vais depuis que j’ai 17 ans. C’est l’endroit le plus connu. À Aix je fais quelques bookings au Studio et au Mistral mais Aix c’est loin. Et quand t’es empégué et tout t’as pas envie de faire 30 km ! Et c’est dangereux en plus.

-  Ton endroit fétiche ? 

C’est ce terrain de boules : y'a des jeunes des vieux, y'en a qui sont à la mauresque, d’autres au pastis…

- Ton bar ? Les gens pensent que je traîne dans les bars. Mais la dernière fois que j’y suis allé c’était y'a un mois ! Mon bar c’est cette buvette. - Ta plage : Sormiou.  J’ai envie de te dire que ça fait rappeler la Thaïlande, mais j’y suis jamais allé de ma vie !

2780947-3937953

C’est quoi ton bonbon préféré ? 

Le crocrodile rouge ! Il est trop bon, il est à la fraise.

Allez l’OM alors ?

Eh ouais allez l’OM ! Je vais pas te dire allez Nantes !

Retrouvez toute l'actualité de Marseille sur le Bonbon Aix-Marseille et sur notre page Facebook !

Fin des articles