Nineties Memes, le compte Insta qui nous replonge dans l'adolescence

Estelle Leonard dans Friends © FR_tmdb

Salut à tous les cool kids des 90's, si on se retrouve aujourd'hui c'est parce que vous n'avez jamais voulu grandir, et c'est pas aujourd'hui qu'on va vous le demander. Au contraire, sur Instagram, le compte Nineties Memes nous replonge dans nos années les plus glam', oui celles qui nous donnent envie de nous cuiter au Passoa avant de déprimer sur les clips d'Evanescence.

Les 2000, vous l'avez compris, vous n'êtes pas en terrain conquis : l'auteure de ces lignes se sent vieille pour la première fois du haut de ses vingt-cinq ans, c'est pas le moment de nous bassiner avec vos "c'était mieux avant" sur fond de Disney Channel. Non, aujourd'hui, on parle d'un temps que les utilisateurs de Tik Tok n'ont jamais connu, celui de l'aube du XXIe siècle.

Buffy, Friends et Bigdil

Il était donc une fois l'aube du XXIe siècle, une époque à laquelle le corps de la femme était maigre, surbronzé aux UV et servait essentiellement à figurer à poil dans des clips sur MTV. Dans ce temps-là, le soir était un espace-temps où tout le monde rentrait regarder Friends sur RTL9 et Buffy sur M6 la nuit du samedi quand la team Britney-Lindsay-Paris s'en sortait poser des bouteilles et se faire traquer par des paparazzis obèses et pervers prêts à tout pour une photo à 10 000 dollars. 

Cette génération est certainement la plus essorée par le marketing, pour une raison bien simple : elle représente la charnière entre le monde d'avant où on découvrait avec curiosité la 2G et bientôt le 3310, en pensant qu'en 2015 il y aurait des voitures volantes alors qu'au final dans le monde d'après on s'est farci la technologie infrarouge et les trottinettes électriques.

Bref, mon intro commence à s'éterniser et le secrétaire de rédaction qui me relit va s'impatienter, j'en viens donc au fait : on est tombés sur le compte Instagram Nineties Memes, qui nous rappelle notre adolescence à grands coups de memes et tel un radar d'autoroute nous rappelle comme le temps passe à toute vitesse. Alors que certains sont trop occupés à juger les ados qui se lancent des défis débiles sur Tiktok, il est parfois bon de balayer devant sa porte et de se rappeler qu'il y a vingt ans, on s'habillait chez Jennyfer, on se cuitait au Malibu avant de raconter nos rêves de roulage de pelles à nos cops sur MSN ou dans notre agenda Ben. Derrière ce compte, on retrouve Perrine Poncet, rédactrice web et illustratrice le jour, memeuse la nuit. Parce la règle numéro un du meme, c'est qu'il ne se raconte pas, en voici un florilège :

Pour plus de nineties, envoyez donc vos plus beaux skyblogs à manon.m@lebonbon.fr, on sait que vous avez du talent.

Fin des articles