Le marché de l'illustration impertinente revient au Hasard Ludique !

© Eetu Ahanen

Le marché le plus graphicoquin de Paris est de retour dans son fief, le Hasard Ludique. Après deux éditions aussi chaudes que réussies, l'événement est de retour pour vous présenter la fine fleur de la jeune création issue de l'illustration et de l'édition. 


La sexualisation des corps est partout, mais où est passé le désir ? C'est le questionnement dont s'empare le marché cette année, avec la thématique "comment montre-t-on le désir ?". L'occasion de s'essayer au grand écart entre la pudeur et l'érotisme, de mettre le doigt sur le questionnement de la sexualité normative et la représentation des désirs dominants. Tous les genres et les sexualités sont à l'honneur et la bienveillance le fil conducteur. 

Le marché de l'illustration impertinente, c'est l'occasion de découvrir trente artistes présents avec un subtil mélange d'habitué.e.s du marché et de savoureuses découvertes, un tattoo corner fripon, des animations torides et d'accueillir le projet "Lusted Men", une collection d'images érotiques d'hommes. 

Parmi les artistes présent.e.s, citons le Montpelliérain Cépé, qui signe le visuel de l'événement et propose un carrousel de l'amour, le duo Sapphosutra, qui souhaite voir représenté un kamasutra dont les positions sont réellement pratiquées ou encore Jüne Pla de Jouissance Club, qui s'est fait connaitre par son manuel d'éducation sexuelle, Une cartographie du plaisir

Côté animations, on espère que vous n'aurez pas froid aux yeux pour assister à la table ronde x Lusted Men, qui se tiendra dimanche autour du thème "devant-derrière l'objectif : érotiser les hommes*" (en accès libre). Tout au long du week-end, une sélection d'artistes viendra proposer des flash tattoos fripons, on peut déjà vous dire qu'Anna Wanda Gogusey sera présente ainsi que Montana. Si vous connaissez les lieux, vous serez familier.e avec la Dick'tée, une dictée érotique animée par Catherine Pine O'Noir ainsi qu'un Ciné Quizz Q spécial sexe. On retrouvera également l'illustratrice et tatoueuse Ida Bimbola, qui viendra réaliser une fresque géante sur les quais de la Petite Ceinture remplie de ses personnages féminins dénudés. Si les températures sont en chute libre, vous connaissez désormais l'endroit le plus chaud de Paris. 

*s'identifiant comme tels


Le marché de l'illustration impertinente

Les 3 et 4 octobre
Hasard Ludique
128, avenue de Saint-Ouen – 18e
Plus d'infos
Événement Facebook

Évenement interdit aux mineurs

Fin des articles