Pomme s’exprime sur les violences sexistes et sexuelles qu’elle a subies

  • Valentine E
  • Pop Culture
  • Publié le 11 Février 2021 à 16h03

Dans une lettre ouverte publiée sur Mediapart ce jeudi 11 février, Pomme décide de parler à son tour du patriarcat et de la culture du viol dans l’industrie de la musique.

L’autrice, compositrice et interprète milite depuis longtemps pour les minorités mais c’est son histoire qu’elle a choisi de raconter aujourd’hui.

« Mon arrivée dans la musique a été traumatisante. Comme pour beaucoup »

Pomme est entrée dans le monde de la musique a 15 ans. Elle explique alors avoir été « manipulée, harcelée moralement et physiquement » : « Je ne choisissais rien de ma vie (comportements, fréquentations), ni de mon apparence (vêtements, maquillage, épilation), ni de la direction artistique ».

Elle dénonce ce mécanisme qui lui a fait perdre confiance en elle et cite quelques-unes des nombreuses remarques extrêmement violentes qu’elle a pu recevoir : « Sois plus sexy, moins enfant. », « J’aurais dû te baiser »… 

 

« J’en ai déjà parlé il y a quelques années, mais à l’époque, je n’avais pas la place que j’occupe aujourd’hui »

Pomme tient à rappeler que la légitimité des femmes à parler des violences qu’elles ont subies (de n’importe quelle manière) est très souvent remise en question. « Pourquoi les femmes ne portent pas plainte? Pourquoi dénonce-t-on les coupables sur Instagram? » (demande Jean-Bernard, 57 ans). Parce que la justice les acquitte, mesdames et messieurs».

Elle explique alors que c’est pour cette raison qu’elle reprend la parole aujourd’hui : pour « que ça fasse du bruit », elle souligne « je ne parle pas que de mon histoire. Je ne suis pas un cas isolé […] j’écris pour espérer que quelques unes se sentiront moins seules ».

Avec cette lettre elle cherche à ce que chacun.e se sente légitime de dénoncer : « Nous sommes capables d’identifier ces comportements et agressions. Donc nous sommes capables de les renverser et de changer les choses ».

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pomme ? (@pommeofficial)

Fin des articles