Casque d'Or, la prostituée coqueluche du 20e arrondissement

Un peu d’Histoire, ça fait pas de mal, du coup on a demandé à Raconte-Moi l’Histoire de nous faire quelques petits textes sur les anecdotes parisiennes, allant de trucs sympas à d’autres un peu plus glauques mais toujours aussi chouettes à lire ! Retour avec elle sur l'histoire de Casque d'Or, la légendaire prostituée du 20e arrondissement. 

Amélie Elie est une jeune fille d'Orléans née le 14 avril 1878, dans une famille modeste. Genre, c'est pas la meilleure période de l'Histoire, ses parents n'ont pas une thune. Elle n'a que deux ans lorsque la famille quitte Orléans pour Paris, elle vit dans un taudis sans électricité ni eau courante du 11e arrondissement, son père cherche un job en tant que ferblantier. C'est la misère quoi. Quelque peu livrée à elle-même, Amélie va rencontrer un garçon et s'installer avec lui. Elle a 13 ans, lui en a 15. Mais il est ouvrier, alors, ça la fait rêver un peu. On le surnomme « le Matelot ».

27237175Ca, c'est Amélie aka Casque d'Or

Les parents d'Amélie vont quand même finir par s'inquiéter elle n'a que 13 ans, et à tous les coups, elle va revenir enceinte et le père aura disparu. Ils retrouvent les jeunes tourtereaux à l'hôtel des Trois Empereurs, et puis leur idylle se termine. Faut dire qu'ils partent tous les deux en maison de correction pendant quelques mois.

Les premiers pas dans la prostitution

Un an après son histoire avec le Matelot, Amélie rencontre Hélène de Courtille. C'est une mère maquerelle qui l'accueille chez elle, couche avec elle et la balance sur le trottoir. Mais en tout bien tout honneur. Elles deviennent amies, amantes et collègues - en quelques sortes. D'ailleurs, les deux filles fréquentent ensemble un bistrot "la Pomme au lard", rue de la Roquette. C'est the-place-to-be quand tu es une pute ou quand tu en cherches une.

Un soir, Amélie y rencontre un mec qui sort de prison pour proxénétisme, on le surnomme Bouchon. C'est l'occasion pour Amélie de quitter Hélène de Courtille, un peu trop jalouse. Une maquerelle jalouse, oui, ça existe. Elle tombe amoureuse de lui, mais c'est sur le trottoir qu'elle passe ses journées. Elle fait marmite. Mais dans l'ensemble, ça lui va plutôt bien d'être prostituée. Elle y voir un certain prestige social, faut dire que ça paye, alors elle peut s'acheter des vêtements, se maquiller et même manger tous les jours. Et ça n'a pas souvent été le cas dans son enfance.

Mais Bouchon, il est de plus en plus chiant, alcoolique comme on en fait peu, il a toujours besoin d'argent, alors il envoie tous les jours Amélie sur le trottoir. Quand la jeune fille ne gagne pas assez d'argent, ou si elle dépense trop, il la tabasse. À 19 ans, elle fait régulièrement des séjours à l’hôpital. Elle va y rencontrer une infirmière qui la surnomme Casque d'Or, du fait de sa longue chevelure blonde, elle lui dit aussi qu'elle doit quitter ce mec. Et finalement, la jeune fille va s'enfuir de l’hôpital, mais aussi de l'emprise de Bouchon. Amélie passe presque une semaine à se cacher dans les rues de Paris, sans savoir où aller.

avec-Serge-Reggiani-dans-Casque-d-or-1951_portrait_w858

Les amants d'Amélie

Après des jours d'errance, place de la Contrescarpe, Casque d'Or rencontre Joseph Pleigneur, il a 22 ans, c'est un voyou, un voyou au grand cœur. Il décide de lui venir en aide en impressionnant Bouchon et en plantant un coup de couteau, ou deux, dans le dos d'un de ses copains, Ballet. Du coup, Bouchon laisse tomber Amélie, cesse de lui courir après et trouve une autre meuf pour lui payer le pinard.

Joseph Pleigneur : son petit surnom c'est Manda. C'est un mec qui vit du vol, du racket de commerçants et de la prostitution. C'est une mafia à lui tout seul. Et devinez quoi ? Bin oui, il va mettre Casque d'Or sur le trottoir... Malgré tout, ils vivent plutôt bien ensemble. Faut dire qu'il ne la frappe pas, c'est déjà un bon point, et elle dit même qu'il est agréable. Mais Manda est souvent absent pour le travail, ou avec d'autres filles, alors lorsqu'il n'est pas là Amélie sort et rencontre de nouveaux amants, et amantes. Et elle décide de le quitter. Elle a 22 ans.

PLEIGNEUR Joseph dit MANDALe sympathique Manda

Elle rencontre alors Leca. Le problème, c'est qu'il fait partie du gang rival de celui de Manda. Enfn, c'est pas tellement un problème, c'est l'occasion pour elle de se venger de son ex, infidèle et proxénète ! Manda ne supporte pas l'humiliation alors une véritable guerre des gangs est déclarée.

La guerre des gangs

Manda poignarde Leca une première fois et va détruire une partie de son hôtel, où réside Amélie. Quelques semaines plus tard, un véritable échange de coups de feu se produit. Leca est blessé, une balle dans le bras, une autre dans la cuisse. La police les suspecte, elle interroge Manda et Leca, aucun ne parle. Ils veulent régler ça entre eux. Mais les parents de Leca ne l'entendent pas de la même façon, ils accusent ouvertement Manda, qui est obligé de fuir. Et puis lorsqu'il revient, il est reconnu puis dénoncé et arrêté.

LECA DominiqueLe charmant Leca

La presse va se charger de couvrir l'affaire, genre c'est trop romantique deux voyous qui se battent pour une meuf. Casque d'Or connaît le succès. Mais ce n'est pas terminé pour Leca, ce n'est pas à la justice de punir Manda, alors il va s'en prendre à son gang. Et finalement, Manda et Leca sont arrêtés et condamnés en 1902 aux travaux forcés et au bagne, ils mourront tous les deux sur l’île du Diable.

Ensuite, Casque d'Or va quitter le quartier, la prostitution et les voyous, elle se marie à un cordonnier et décède à 55 ans.

L'histoire de Casque d'Or va inspirer Jacques Becker pour le film éponyme, avec Simone Signoret, Serge Reggiani (Manda) et Claude Dauphin (Leca) en 1952. Mais c'est vraiment juste une inspiration hein, par exemple : Casque d'Or s'appelle Marie, et Manda ne la tabasse pas...

Pour lire plus d’Histoire, d’ici et de là-bas, d’hier et d’il y a 150 piges, rendez-vous sur le site de Marine qui nous fait quand même mieux aimer l’Histoire que Madame Durand qui nous a saoulés toute l’année de 4e.

Fin des articles