Les restaurateurs investissent les stands des marchés parisiens

  • Zoé Stene
  • News
  • Publié le 6 Janvier 2021 à 12h07
© Istock

Depuis fin décembre, les restaurateurs ont été autorisés à investir les marchés parisiens afin de développer leurs activités de vente à emporter et de click & collect, une opération de solidarité mise en place par la Mairie de Paris. MERCI !


Dans le cadre de l'initiative "Place aux restos !", qui tend à libérer des emplacements de restauration sur les marchés, la Ville de Paris propose aux restaurateurs d’investir 161 stands mis à leur disposition gratuitement sur 50 marchés de la capitale. Une idée bienvenue alors que leur réouverture prévue le 20 janvier va finalement être reportée et que le domaine de la restauration parisienne est à deux doigts de couler.


Un appel à candidatures

Il est d'ores et déjà possible de déguster de bons petits plats aux marchés de Jean Jaurès, Convention, Charonne, ou encore Paris Rive Gauche. Mais l'appel à candidatures n'est pas terminé, d'ailleurs pour être éligible il faut : 

1. Être restaurateur indépendant dont le siège social est situé à Paris. Sauf exception, selon le nombre d’emplacements, une seule demande par restaurateur pourra être étudiée. Les dossiers de candidatures seront examinés sur la base des critères suivants : La complétude des informations transmises dans le formulaire d’inscriptions et dans les délais impartis, y compris le KBIS qui doit être joint à la candidature.

2. Adapter son offre à un large public tant dans la diversité des plats que dans la gamme des prix afin de répondre à une dynamique de quartier. Si plusieurs emplacements sont disponibles au sein d’un marché, la Ville de Paris analysera les candidatures au regard de la complémentarité entre les différents candidats. Les candidatures seront traitées et sélectionnées prioritairement selon leur ordre d’arrivée et leur conformité aux critères fixés par l’appel à candidatures.


Une mise en œuvre difficile

Bien que cette initiative ait été saluée par les professionnels du métier, ces derniers jugent difficile sa mise en œuvre pratique. En effet, faire à manger sur un marché exige une logistique et un équipement spécialisés que les restaurateurs peinent à mettre en place.

Retrouvez la liste des marchés partenaires ICI
Plus d'info 

Fin des articles