Le prix de la baguette va augmenter !

Le prix de la baguette va augmenter. © sergeyryzhov Istock

Ce n’est plus un secret, le conflit entre la Russie et l’Ukraine a énormément de répercussions sur l’économie européenne. Les deux géants du blé s’affrontent, et les prix s'enflamment. Mauvaise nouvelle pour les boulangers, qui sont contraints d’augmenter leurs prix. 

À nos adeptes de la petite baguette après le boulot ou du dimanche matin, on vous annonce qu’elle est susceptible d’augmenter de prix très prochainement. La raison ? Le conflit entre l’Ukraine et la Russie, les deux grands géants mondiaux des céréales. Et ce n’est pas une bonne nouvelle pour les boulangers.

Flambée des prix

La farine, l’énergie, le carburant : tout augmente, et avec, le coût de production des boulangers. Sur Euronext (principale place boursière de la zone euro), ces derniers jours le blé s’échangeait entre 360 et 380 euros la tonne, sachant qu'un an plus tôt on était sur 200 euros la tonne. Les prix flambent et se répercutent, évidemment, sur la farine.

Non seulement la farine sera plus chère, mais aussi le gaz et l'électricité. Entre les fours et les camions de livraisons, l’utilisation de l’énergie est indispensable pour la production des baguettes (et autres gourmandises françaises). Résultat ? Une hausse de 8 à 10 centimes d’euros. En moyenne, la baguette classique était à 90 centimes selon l’Insee, avec une petite augmentation pour la tradition. En bref, ça ne va pas nous coûter beaucoup plus cher, mais on voit bien l’ampleur du conflit européen…

Fin des articles