Pépite : une nouvelle cantine Art nouveau de 200 m2 à Belleville

À la fois restaurant et lieu culturel, c’est LE nouveau spot de l’Est parisien à ne surtout pas manquer cet hiver. On a testé, on a approuvé A-DO-RÉ.


Autrefois café d’un côté et boulangerie de l’autre, le lieu a été investi pendant 30 ans par le collectif de photographe engagés Bar Floréal avant de fermer pendant 3 ans. Le Floréal Belleville renaît de ses cendres pour devenir un lieu de vie dédié aux rencontres, au partage et au lien social. C’est Alexis et Lara Ossipovski – frère et sœur attachés au quartier dans lequel ils ont grandi – qui ont repris la main. On est accueillis dans une déco industrielle, chinée et végétale. Un véritable havre de paix, chaleureux, à l’image du quartier hétéroclite et multiculturel qu'est Belleville. 


En bouche : des classiques revisités, frais, gourmands

À la carte (composée de 4 entrées, 5 plats, de tapas et de 4 desserts), des produits du marché composant de délicieuses recettes en accord avec les saisons. Et surtout : des prix super amis. D'entrée, on a craqué pour le velouté de potiron au yaourt grec, tahiné et croûtons à l'ail, suivi d'une énorme plâtrée d'orecchiette à la crème de champignons et parmesan. Un régal. Les plus gourmands pourront se ruer sur le crumble ou la mousse au chocolat à l'huile d'olive. 


Un espace d’expression

Un restaurant et lieu de fête, mais aussi un espace d’expression pour promouvoir la jeune création et apporter une offre culturelle au quartier Belleville-Ménilmontant. Du 15 novembre au 2 décembre, on retrouve les œuvres des artistes Pascal Bauer, Ana Bloom, Véronique Bourgoin, Cyril Hatt ou Beatriz Toledo.


Le Floréal Belleville
43, rue des Couronnes – 20e