Pass sanitaire : où peut-on enlever le masque à Paris ?

© Joey Colas

En théorie, présenter son pass sanitaire permet de pouvoir retirer son masque dans les lieux dans lesquels il est appliqué. En pratique, pas vraiment, puisqu'il existe beaucoup d'exceptions à la règle et que les propriétaires d'établissements souhaitent prendre le plus de précautions possibles.

Si, en juillet dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran expliquait sur RTL que le pass sanitaire pouvait « améliorer le quotidien des Français petit à petit », la réalité est un peu différente. Au cinéma, dans les restaurants ou dans les transports, le port du masque reste obligatoire, même pour celles et ceux qui auraient présenté le précieux QR code. Et ce pour une bonne raison : la règle n'est pas la même sur tout l'Hexagone.

En effet, le décret n°2021-1059 du 7 août dernier prévoit que « le port du masque peut toutefois être rendu obligatoire par le préfet de département lorsque les circonstances locales le justifient, ainsi que par l'exploitant ou l'organisateur ». Une façon ainsi pour le gouvernement de se « décharger de sa responsabilité d'imposer le masque » selon France Inter.

 
Où doit-on garder le masque ?

Dans les transports collectifs, le décret maintient le port du masque obligatoire. Concernant les cinémas, les plus grandes salles et complexes appliquent l'obligation, notamment Gaumont-Pathé, UGC, mk2 et autres CGR. Côté cinémas indépendants, certains ont choisi de baisser leur jauge en dessous des 50 places pour ne pas exiger le pass sanitaire, mais en maintenant l'obligation de port du masque. Dans les restaurants, les préfectures ont le dernier mot pour définir ou non l'obligation de porter le masque. 

 
Où peut-on enlever le masque ?

En théorie, au restaurant, comme dans tous les établissements soumis au pass sanitaire, vous pouvez faire tomber le masque. Pourtant, il faut se conformer au décret et, ainsi, à Rennes par exemple, vous pouvez ne pas le porter à condition de présenter le pass, tandis qu'à Pau, un arrêté prolonge l'obligation du port du masque. 

Dans les discothèques, réouvertes le 9 juillet dernier et accessibles avec un pass sanitaire, le port du masque est recommandé, mais pas obligatoire, sauf si le propriétaire de l'établissement décide du contraire.

« Là où il y a le pass sanitaire et où on est sûr que toutes les personnes sont vaccinées complètement ou ont un test PCR très récent et négatif, […] vous n’aurez plus la nécessité ou l’obligation de porter le masque » déclarait Véran le 20 juilllet dernier. Deux mois après pourtant, la "vie d'avant" n'est pas prête de reprendre son cours.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Céline (@bulleaemporter)

Fin des articles