À Paris, 3000 extensions de terrasse ont été demandées à la Mairie

iStock (illustration)

Ce mardi 2 mai a marqué la phase de déconfinement pour les 14 500 bars et restaurants* de la capitale, qui ont été autorisés à ouvrir leurs terrasses au public après deux mois et demi de fermeture. 20 % de ces établissements ont demandé des extensions de terrasse pour accueillir leurs clients en toute sécurité.


Cette semaine, comme vos congénères, vous avez peut-être profité de la réouverture des extérieurs des bars et restaurants pour une bonne bière fraîche au soleil. Pour accueillir leurs clients, 3000 établissements ont déposé une demande d'extension de leur terrasse à la mairie centrale, qui doit leur accorder ou non. Ces demandes font suite à la déclaration d'Anne Hidalgo, la maire de Paris, le 5 mai dernier dans un entretien au Parisien.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Mouffetard Addict (@mouffetaraddict) le

À propos des bars, des cafés et des restaurants, touchés en première ligne par les mesures de confinement, elle déclarait : « Nous allons faire en sorte qu'ils puissent s'élargir sur l'espace public afin de pouvoir travailler dans des conditions sanitaires satisfaisantes. Et ce, jusqu'en septembre. Des rues entières pourraient leur être réservées à titre gratuit ». L’élue socialiste expliquait qu'un « système de formalités déclaratives avec une autorisation gratuite à la clé va être mis en place ».

D'autre part, 70 demandes de piétonnisation de rues ont également été soumises à la Mairie pour pouvoir élargir ces terrasses dans des conditions de sécurité optimales. Elles sont actuellement à l'étude. Parmi les piétonnisations envisagées, citons la rue Mouffetard, la rue des Moines, la rue du Temple ou encore l'avenue Secrétan. 

*Chiffre issu des recensements de l'APUR en 2017

Fin des articles