Ode à la féminité avec Reine Louve

undefined 4 février 2019 undefined 18h20

Jeanne Gourdon

Léonore Camus-Govoroff aka Reine Louve est une jeune artiste de l’ENSAD (Art déco). Féministe engagée, fervente activiste de la cause LGBT, elle crée des œuvres fortes de sens, à la limite du trash.


Peinture, céramique, textile, plâtre et j’en passe, Léonore utilise tout ce qu’elle a sous la main pour faire passer ses idées. Toujours avec un fond de militantisme, ce qu’elle produit peut surprendre parfois même choquer mais pour elle, il n’y a que comme ça qu’on fait réagir les gens. Quand elle nous parle de la cause des femmes, ses yeux se remplissent de larmes, elle est énervée contre la société patriarcale et elle veut le faire savoir.



Bathroom Project

Un de ses projets a retenu notre attention : Le Bathroom Project. Le concept ? S’immiscer dans l’intimité des demoiselles qui prennent leur bain/douche. Un exercice difficile autant pour le photographe que pour le modèle. L’idée lui est venue en regardant les peintures classiques de bains qui représentent des fantasmes masculins et non pas la vérité. Lâcher prise, voilà ce qu’elle demande aux filles qui acceptent de se dénuder devant son objectif. Pour reprendre ses mots : elle voudrait « désexualiser la nudité par le travail de l’intime ». L’idée, c’est aussi de décomplexer, changer l’image que les filles ont d’elles-mêmes. À l’heure du paraître, de la retouche photo, de "qui est la plus belle", elle affiche des corps crus, naturels. Léonore voudrait que la femme se réapproprie sa nudité et son intimité, qu’on lui a bien trop longtemps demandé de cacher, ou pire, d’en avoir honte.  

On vous laisse découvrir son compte instagram où, en plus des photos du Bathroom Project, vous verrez le reste de son travail. Décalé, parfois loufoque, son travaille ne manque en tout cas pas d'imagination et de revendication.