Paris : Doit-on s’attendre à une vague de froid au printemps ?

  • Lila D
  • News
  • Publié le 5 Janvier 2022 à 18h34
© Astérix et Obélix, Mission Cléopatre

La fin de l’année 2021 fut très douce, peut être même trop douce. Mais comme on le sait, si l’hiver est doux, le printemps le sera un peu moins... Ce n’est pas du karma, c’est la météo ! Avec des températures enregistrées en Ile-de-France comme les plus douces depuis 1947 et qui se prolongent début 2022, risquons-nous un printemps froid et gris ?

Toi aussi, tu as passé le dernier mois à enfiler un pull pour au final mourir de chaud dehors ? Et pour cause, un indicateur thermique national (moyenne de températures à partir de 30 stations représentatives) donnait une moyenne de 10,7°C entre le 24 et 31 décembre, soit des températures hyper rassurantes en terme de réchauffement climatique. En 2022, pas d'amélioration, puisque le week-end dernier était super doux lui aussi avec jusqu’à 15°C à Paris, un chiffre sidérant quand on sait que la température la plus basse enregistrée à Paris était de -23,9°C en décembre 1879.

Un lien de causalité?

D'après Météo France, cinq autres Noëls ont été enregistrés comme particulièrement doux, avec 3°C de plus en moyenne, en 2012, 2013, 2015, 2016, et 2019. En revanche rassurez-vous, les week-ends de Pâques suivants, ces Noëls n’étaient pas systématiquement froids.

« Pâques 2020 fut même remarquablement chaud avec 26°C à Paris », toujours selon Meteo France. Pas de vague de froid obligatoire donc, on pourrait même continuer sur une lancée de douceur printanière, même si on n'est jamais à l'abri d'un coup de froid surprise... Restez à l'affût, et ne vous débarrassez pas de vos pulls si rapidement.

via GIFER

Fin des articles