Le fake Paris chinois est devenu une ville fantôme

Imaginez un Paris désert. Les derniers habitants qui sont restés sont chinois. Il ne reste que quelques 2000 personnes. C'est le cauchemar devenu réalité de la réplique grandeur nature du Paris chinois, Tianducheng, un quartier de la banlieue de Hangzhou (Chine) construit en 2007.

Vous avez peut-être déjà entendu parlé de cette réplique de Paris avec sa tour Eiffel (108 mètres contre 324 pour l'original), son Champ-de-Mars, son Troca, et même ses vignes de Montmartre ! Ici, il ne s'agit ni d'un Casino, ni d'une réplique miniature, mais bien d'une ville grandeur nature où 2000 personnes se partagent désormais 700 immeubles (haussmanniens bien sûr). A l'origine, le but de la ville était de permettre aux Chinois de faire du tourisme sans quitter leur pays. Idéal pour se la raconter sur ses photos de vacances ou de mariage. Sauf que, contrairement à notre chère capitale, ses rues sont vides. Selon le site quartz.com (en anglais), le Paris chinois n'a attiré que 2 000 des 10 000 habitants attendus depuis sa construction. Tianducheng a ainsi rejoint la longue liste des villes fantômes chinoises.

wtf-les-chinois-sont-parvenus-a-repliquer-paris22  wtf-les-chinois-sont-parvenus-a-repliquer-paris23 wtf-les-chinois-sont-parvenus-a-repliquer-paris17 Plus de photos du Paris chinois en page 2