La mairie de Paris impose un bridage à 10 km/h pour les trottinettes électriques

  • Naomie B
  • News
  • Publié le 5 Juillet 2021 à 14h19
© MarioGuti

Quelques semaines après l’accident mortel provoqué par une trotinette électrique à Paris, qui a coûté la vie à une jeune femme de 32 ans, la mairie affermit les règles et impose une nouvelle réglementation de vitesse pour les engins en libre service. 



Les trottinettes électriques en libre service sont dorénavant bridées à 10 km/h dans certaines zones de Paris, depuis ce mercredi 30 juin dernier. La loi exigeait que les engins ne devaient pas dépasser 25 km/h en France et 20 km/h, à Paris, et rouler uniquement sur les pistes cyclables au risque d’encourir une amende allant jusqu’à 1500€. 

Un dispositif régule automatiquement la vitesse

Les endroits à forte densité piétonne de la capitale comme les Halles, République ou encore la Bastille sont désormais soumis à cette nouvelle réglementation de vitesse pour les utilisateurs de trottinettes électriques en libre service. Pour ce faire, les opérateurs ont mis en place un dispositif permettant de détecter ces “slow down” et de réguler automatiquement la vitesse à 10 km/h. Les slow down devraient s'accroître au fil du temps et les nouvelles réglementations devraient également concerner les rues à proximité des écoles. 

Lime, Dott et Tier menacés

L’adjoint de la maire de Paris, David Belliard, menace de ne pas renouveler les contrats signés en juillet 2020 des sociétés Lime, Dott et Tier, si la situation ne s’améliore pas. Les contrats des trois sociétés, qui ont le monopole des trottinettes proposées en libre service sur la capitale, arriveront à échéance en octobre 2022. Les trottinettes électriques pourraient être bannies de Paris.  



Fin des articles