Une friche de 9000 m2 avec BBQ et terrain de pétanque à deux pas de Paris

Ça ne se voit pas comme ça, mais le Samba est un bar de 9000 m2 situé sur la friche de Vive Les Groues © Vive Les Groues

Comment ça, rouillé.e.s ? Ne dites pas de bêtise, on sait que le lever de coude est chez vous (nous ?) une seconde nature. Pour éviter les embouteillages dans des terrasses toujours aussi chères, on vous propose mieux. Du vert, de l'espace, du barbec', à dix minutes à pied de La Défense. 


Il est venu le temps des réouvertures, et à défaut d'être ensoleillé, le mois de juin s'annonce particulièrement riche en open airs. Dernier en date, la friche de Vive Les Groues, tenue par l'équipe du collectif Yes We Camp. Tout au long de l'été, la friche dispose d'un terrain de pétanque, d'un barbecue en libre accès (pour combler ceux de la Halle Papin, qui nous manquent de tout cœur), de tables de ping-pong, et organise régulièrement des ateliers bricolage, jardinage et confection de produits naturels

Sur les 9000 m2 qu'occupe Vive Les GrouesJean-Sébastien Rougier et Benjamin Gauffre, deux frères créateurs de la bière La Petite Couronne, ont installé un immense bar de 300 places sur trois grandes terrasses. L'occasion de déguster des bières ultra locales comme La Petite Couronne mais aussi la Petite Sœur de Sartrouville et la Toussaint de Louveciennes (qui viennent toutes deux des Yvelines) mais aussi la Nemeto (bière de Nanterre) ou encore la Mont-Valérien 92. On nous dit également dans l'oreillette qu'un food truck est présent sur place pour éponger tout ça. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vive les Groues (@vivelesgroues) le

Cet immense bar temporaire s'ajoute aux nombreuses activités qu'il est possible de faire sur le site. Par exemple, vous a-t-on dit qu'il s'y trouve un sauna, ou qu'on peut y passer un week-end bivouac et donner un peu de son temps pour pratiquer l'agriculture urbaine ?  


Vive Les Groues

290, rue de la Garenne - Nanterre
Du lundi au mercredi : 18h-00h
Du jeudi au Samedi : 12h-00h 

Fin des articles