La France bat des records de chaleur avec ce mois de mai très ensoleillé

©Oscar Nord / Unsplash

Au terme de plus de 37 jours consécutifs de température au dessus des normales de saison, des records de chaleur on été atteints ou dépassés dans l’Hexagone. Il est désormais probable que mai 2022 soit le mois de mai le plus chaud jamais enregistré en France.

Ce jeudi 19 mai 2022 la France bat son record de mai 2020, avec 38 jours consécutifs de température au dessus des normales de saison. La période exceptionnelle de chaleur qui traverse le pays et une bonne partie de nos voisins européens, a fait monter la température à plus de 33°C dans le sud de la France. Un pic inhabituel mais qui est malheureusement rendu probable par le réchauffement climatique.

Dans certaines régions, des recors ont été dépassés, et le mois est loin d’être terminé. Dans le Sud-Ouest par exemple, au Cap-Ferret le record est désormais à 35°C, même constat à Albi avec 33.7°C. La plupart des records dataient de 2017, 2009 voire 2001. Dans la plupart des régions françaises, il fait encore très chaud cette semaine entre 28 et 34°C. 

Une sécheresse très probable d’ici à la fin de l’été 

Face à cette chaleur, la sécheresse guette le pays et les agriculteurs s’inquiètent désormais pour leurs récoltes. Le gouvernement a publié mercredi sa carte des risques de sécheresse dont 22 départements apparaissent déjà en rouge, c’est-à-dire avec un risque « très probable » d’ici à la fin de l’été. Des décisions précoces ont été prises comme la restriction sur l’utilisation de l’eau dans 16 départements, pour faire face à une recharge assez faible des nappes soutterraines. 

Ces périodes de chaleurs causées par le dérèglement climatique, sont amenées à devenir plus fréquentes et tendent à s’installer plus tôt au printemps. Météo-France prévient tout de même que cette chaleur actuelle n’est toutefois pas prédictive d’un été plus chaud que la normale. Alors, on profite du soleil tant qu’il est là ! 

Fin des articles