Et vous, vous croyez aux fantômes ?

© Halloween H20

Une étude récemment publiée sur l'Obs révèle qu’un tiers des Français croient aux fantômes et aux esprits. Un quart d’entre eux auraient même déjà vécu une expérience paranormale. On a demandé autour de nous, et en effet, pour beaucoup, ce n’est pas une simple légende urbaine. Voici quelques-unes des histoires entendues ici et là…


Le classique de la maison hantée

« J'ai une amie qui vivait à Marseille dans une maison. Les propriétaires avaient déménagé suite au décès de leur fils. Elle occupait la chambre du petit et la nuit elle entendait souvent du bruit, les jouets n'étaient plus à leur place le matin. Elle est persuadée que c'était l'esprit du petit qui était resté enfermé dans la chambre. »


Les vacances de l’horreur

« On avait loué une vieille maison dans un village en Sicile. Dès la première nuit, l’un d’entre nous avait raconté que le fantôme d’une vieille dame était venu lui parler et il s’est réveillé complètement tétanisé en disant qu’elle voulait qu’on s’en aille. Il n’arrêtait pas de répéter son nom depuis le réveil, ça devenait vraiment creepy. On a fini par appeler l’agence qui nous avait loué la maison. Elle nous a dit que la propriétaire était morte quelques mois auparavant. On a demandé son nom, et c’était le même que celui que mon ami répétait depuis le réveil. On s’est barré le jour même. »


Quand les esprits viennent pour toi, mais que ce n’est pas le moment

« Une nuit, dans mon ancien appart', j'avais perdu la moitié de ma couette dans un rêve agité, quand j'ai senti une main me toucher le dos lentement... Je me suis réveillé, retourné, et j'ai vu une silhouette blanche. Je lui ai dit de me laisser tranquille, je me suis remis dans la couette et je me suis rendormi. »


Le sixième sens des animaux 

« Peu de temps après la mort d’un proche, j’étais tranquillement assise sur mon canapé. Mon chien était posé à côté de moi en train de faire la sieste. D’un coup, une tristesse profonde m’envahit, dans le même temps la chienne se réveille et s’agite. Ses yeux suivaient quelque chose de part et d’autre de la petite pièce, elle grognait, apeurée. Ça a duré une vingtaine de minutes sans possibilité de la calmer. Ses yeux suivaient quelque chose que j’étais incapable de voir. Je ne l’avais jamais vue comme ça et ne l’ai plus jamais vue comme ça depuis. »


Flipper à deux, c’est mieux

« Plein été, chaleur étouffante. Avec ma copine de l'époque on dormait la fenêtre grande ouverte, dans la chambre principale de la maison de campagne de ses grands-parents, dans l'Aveyron. On s'est réveillé, en même temps, et en hurlant d'effroi. On avait tous les deux eu la même sensation d'une présence malfaisante fondant sur le lit par la fenêtre, comme un grand corbeau noir. »


Plus traumatisant, tu meurs

« Tout a commencé lorsque ma mère a pris un nouvel appart'. Dès le début, il s'est passé des choses étranges. Mon chien avait des réactions super bizarres. Par exemple la nuit elle aboyait, tombait brutalement dans les escaliers, et elle fixait le plafond ou le vide pendant des heures. Un nuit, je dormais chez ma mère, et je me suis réveillée vers 4h. J'ai senti une présence étouffante. J'étais paralysée de peur, je n'osais même pas allumer la lumière mais je savais que ce n'était pas un cambrioleur ou une présence humaine. Je sentais "l'esprit" m'observer d'en haut et je me sentais oppressée et complètement clouée au lit. Le lendemain matin, encore troublée, j'en ai parlé à ma mère qui m'a dit avoir senti une présence la nuit et dormi la lumière allumée... Des mois après, ma mère a discuté avec une amie médium. En montant dans ma chambre, elle a tout de suite senti la présence. Dans les années 1950, un homme avait tué sa femme dans cette chambre car elle l'avait trompé. »


Et toi, tu fais partie des Français qui ont côtoyé esprits et fantômes ?

Fin des articles