Les coiffeurs préparent un plan de réouverture pour le 11 mai

  • Zoé Stene
  • News
  • Publié le 15 Avril 2020 à 18h09
Joie de Ace Ventura à l'annonce de la prochaine réouverture des salons de coiffure © Ace Ventura, détective animalier

Certains ont décidé de les laisser pousser, d'autres tentent par tous les moyens d'apprendre à les couper ; les cheveux sont décidément le GROS sujet marrant du confinement. Voilà une nouvelle qui devrait en ravir plus d'un : il paraît que nos coiffeurs adorés se préparent à rouvrir dès le 11 mai prochain !

« La coiffure ne fait pas partie des activités citées par le président, donc on en déduit qu’on rouvre le 11 mai, mais à ce stade on n'en sait pas plus que ça… », note Marc Aublet, directeur général de Provalliance qui regroupe une douzaine de grandes enseignes de coiffure françaises. En effet, dans son discours du lundi 13 avril, Emmanuel Macron a souhaité une reprise partielle de certaines activités dès le 11 mai prochain sans en exlure les coiffeurs. L'espoir d'une rouverture et d'une nouvelle chevelure ? 


Un plan d'action pour éviter toute transmission

Alors qu'en Belgique, les salons de coiffure n'ont pas été contraints de fermer leurs portes à l'annonce du confinement, de nombreux coiffeurs belges avaient pointé du doigt les risques sanitaires que leur profession impliquait, tel que l'impossibilité de respecter les distances sociales de sécurité. Pour réussir au mieux ce déconfinement capilaire, toute la profession travaille ensemble à sécuriser cette reprise d'activité. L'idée ? Présenter un cahier des charges solide aux autorités afin que chacun d'entre nous puisse faire honneur à sa réapparition "en société".


Des horaires élargis, oh oui ! 

Pour faire face à l'afflux massif de tignasses décoiffées, longues et décolorées, nos coiffeurs envisagent l'élargissement de leurs horaires d'ouverture allant de tôt le matin à tard le soir en passant par une ouverture dominicale. L'enjeu est évidemment de respecter la distanciation physique des clients à l'intérieur des salons.


Désinfectants, masques et gants

Les mesures d'hygiène, bien que déjà existantes, seront bien sûr renforcées ; pour les peignes, ciseaux, et brosses, « nous étions déjà très stricts. Le matériel est désinfecté, les bacs et les fauteuils sont déjà aseptisés entre chaque client », indique Emmanuel Gasnot, président du groupe Dessange International. Des blouses jetables seront mises à disposition et les locaux seront régulièrement désinfectés du sol au plafond.

En attendant, il va falloir faire confiance à la personne qui partage votre confinement...

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ameetsens (@ameetsens) le

Fin des articles