Le congé paternité bientôt allongé à 9 semaines ?

Le congé paternité bientôt allongé à 9 semaines ? ©The Tree of Life

Une commission d’experts a remis ce mardi 8 septembre au gouvernement une série de propositions sur les "1000 premiers jours de l’enfant". Parmi elles, on retrouve notamment l’extension du congé paternité, l’accompagnement des familles et le soin à la dépression post-partum.

Instauré en 2002, le congé paternité est un dispositif indemnisé par l’Assurance maladie. Il complète le congé de naissance obligatoire de trois jours qui lui est à la charge de l’employeur. Actuellement, 7 pères sur 10 prennent ce congé optionnel qui s’allonge à 11 jours seulement.
 

Allonger le congé paternité

Une commission d’experts présidée par le pédopsychiatre Boris Cyrulnik a remis ce mardi au gouvernement une série de propositions sur les "1000 premiers jours de l’enfant". Il propose différentes mesures allant de l’allongement du congé paternité à l’accompagnement des familles en passant par le soin à la dépression post-partum. L’objectif ? Apporter du soutien aux jeunes enfants et à leurs parents.


Renforcer l’accompagnement des familles

Pour les auteurs, il faut proposer un accompagnement personnalisé aux parents, qui se retrouvent parfois seuls et perdus au milieu de leurs nombreux interlocuteurs : « Il faut du temps, de la disponibilité et de la proximité physique et émotionnelle de la part des parents pour qu’ils construisent avec leur bébé une relation harmonieuse ». Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité hommes/femmes, avait d’ailleurs affirmé en juin que le gouvernement souhaitait mieux soutenir les parents et allonger le congé paternité mais sans préciser la durée. En conséquence, l’idée de ce nouveau congé paternité serait d’augmenter la durée de 11 jours actuellement à 9 semaines. Ce temps pourra être divisé en plusieurs parties, après la naissance puis après la fin du congé maternité.

Les propositions issues de ce rapport sur les "1000 premiers jours de l’enfant" vont être expertisées par le gouvernement, et donneront lieu à des annonces d’ici la fin du mois, a précisé le secrétaire d’État chargé de l’enfance et des familles, Adrien Taquet.

Fin des articles