Ces vélos qui finissent dans la Seine

© Instagram - neverbo75

C'est Le Parisien qui a mis le sujet sur la table (ou plutôt le web) hier, mentionnant notamment le cas des Gobee.Bikes, ces vélos en libre-service qui pullulent dans la capitale depuis le mois dernier. 


10 ans après le lancement du Vélib' et après l'histoire du Vélib' retrouvé à Bamako en 2013, le quotidien a révélé que le système de géolocalisation mis en place sur les Gobee.Bikes faisait état de vélos stationnés... dans la Seine. On a essayé sur l'appli, voyez plutôt :

L'année dernière, Albert Asséraf, directeur de la stratégie chez JCDecaux, confiait à Libération que près de 100 Vélib' avaient été repêchés dans le canal Saint-Martin.

Une publication partagée par @paris_kobenhavn le

Côté Gobee.Bikes, Malone Gampelont (le vice-président Europe) a déclaré au Parisien que les dérives étaient "marginales", parlant au passage des cas "mineurs" de "privatisations" (lorsque les utilisateurs abandonnent le vélo dans un lieu privé, comme une cour d'immeuble).

Quant aux vols, ils ne sont pour l'instant pas plus nombreux, avec trois cas identifiés pour le moment. Espérons qu'avec la multiplication des services de vélo sans attache, le phénomène en reste à ces cas minimes...

Pour plus de découvertes sous-marines, on t'invite à enrichir ta culture parisienne perso en lisant notre article sur les trouvailles étonnantes du canal Saint-Martin.