Une grosse rétrospective sur l’oeuvre de Jean-Luc Godard débute cette semaine

© Alphaville. (Jean-Luc Godard.1965)

Chanel et la Cinémathèque française s’accordent à rendre hommage à Jean-Luc Godard, pionnier de la Nouvelle Vague, le temps d’une rétrospective sur son œuvre, du 8 janvier au 1er mars 2020.

Alors qu’on apprenait la mort d’Anna Karina dimanche 15 décembre, c’est un double hommage qui sera rendu dès le 8 janvier dans les salles noires de la Cinémathèque Française. Vivre sa vie, Pierrot le fou, Alphaville, Une femme est une femme… Grand nombre des chefs d’oeuvre du virtuose de la Nouvelle Vague ont mis en scène Anna Karina, alors muse et amante de Jean-Luc Godard.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Maria Rita Sorrentino (@mari_sorr23) le

Précurseur et dernier survivant du mouvement de la Nouvelle Vague, c’est au total plus de 200 projections qui sont prévues pour célébrer son œuvre colossale. De la présentation de ses films les plus populaires aux plus méconnus, une rencontre entre la muse et le pygmalion devait même être organisée. Anna Karina restera, malgré tout, omniprésente par son souvenir.

Cinémathèque française
51, rue de Bercy - 12e
Du 8 janvier au 1er mars 2020

Fin des articles