Des capsules électriques pourraient bientôt remplacer le métro

Des capsules électriques pourraient bientôt remplacer le métro ©UrbanMASS

Ceux qui travaillent ou habitent sur la ligne 13 le savent : le matin, c’est un calvaire. Le soir, c’est un cauchemar. Entre les rames bondées, les odeurs nauséabondes et le ras-le-bol général qui transpire jusqu’en haut des marches… difficile de faire pire. Pour rendre vos trajets plus agréables, une start-up britannique vient de créer des capsules électriques capables de rouler aussi bien sur la route que sur des rails. Explications. 

Baptisée Pod, cette capsule électrique autonome a été conçue par la startup britannique Urban.MASS. L’objectif ? Remplacer les bus, trams et métros grâce à sa polyvalence. Chaque capsule pourra accueillir jusqu’à 16 personnes mais aura également la capacité de transporter des personnes de manière individuelle, un peu comme Uber, sur la route ou sur des rails. « Nous offrirons un service régulier, mais en dehors des heures de pointe, il s’agirait d’un service à la demande. Les capsules ne fonctionnent pas à moins qu’un usager en ait besoin. Par exemple, si tard le soir, vous sortez avec des amis, vous pouvez commander un pod pour rentrer en sécurité », explique Kevin O’Grady, le directeur d’Urban.MASS sur le site Railway Technology.   

Usagers le jour, marchandises la nuit 

Cette nouvelle technologie permettra non seulement aux capsules de transporter des voyageurs la journée mais également de déplacer des marchandises la nuit. Une partie de l’énergie proviendra du soleil grâce aux panneaux photovoltaïques installés sur chaque pod. Quand sera-t-il du confort et de la sécurité des passagers ? Combien coûtera un trajet ? Tant de questions qui resteront sans réponse… En attendant, un premier prototype est prévu pour 2025 et sera présenté en Angleterre au musée national ferroviaire britannique.



©UrbanMASS

Fin des articles