Deux bébés cygnes sont nés au bord du canal de l'Ourcq

Après la famille de renards qui avait élu domicile au Père-Lachaise, un couple de cygnes vient de donner naissance à deux petits au bord du canal de l'Ourcq. Décidément, ce confinement aura permis à la nature de nous offrir une tonne de spectacles insolites et touchants.


Un confinement assurant la tranquillité des animaux

C'est à la mi-mars que le joli couple d'oiseaux sauvages a aménagé son nid douillet sur le radeau végétalisé installé juste à côté du pont de la rue de Crimée. Cet "îlot écolo" de 350 plantes et de 35 m2 avait été inauguré en janvier dernier et devait servir de refuge à la faune aquatique. Un pari réussi pour la Ville de Paris ! Il semble toutefois évident que le confinement ait contribué à l'installation paisible des volatiles dans ce secteur très passant.


Des petits noms donnés en référence au Lac des Cygnes 

Baptisés Odette et Siegfried, les tourtereaux se relaient pour couver les 5 autres œufs du nid qui devraient bientôt éclore. Pour protéger la petite famille de potentiels comportements malveillants et ainsi s'assurer que le couple termine leur couvade sans danger, la Mairie de Paris a posé des barrières autour du radeau des cygnes, facilement accessible depuis le quai.


Un possible projet de sanctuaire des cygnes sur le canal ?

Amandine Sanvisens, la porte parole du PAZ (Paris Animaux Zoopolis) a, dans la foulée, demandé à la Ville de sanctuariser la darse du Rouvray, un petit canal de 250 m de long débutant à l'intersection du canal de l'Ourcq et du canal Saint-Denis, et se terminant en impasse. L'idée ? Offrir aux cygnes et leurs cygneaux un endroit moins exposé, une sorte de havre de paix où ils pourraient vivre en toute tranquillité.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par MARIEZEN19 (@mariezen19) le

Fin des articles