150 bateaux vont passer à l'électrique pour naviguer sur la Seine

La Seine se verdit ! 150 bateaux qui passent quotidiennement sur la Seine vont opter pour des moteurs électriques.

La communauté portuaire de Paris (CPP) s’est lancée dans un long processus indissociable de la transition énergétique : la remotorisation des navires. Les embarcations concernées naviguent entre Alfortville et L’Île-Saint-Denis, via Paris et une partie des Hauts-de-Seine. L'objectif d'Emmanuel Cholet, directeur matériel chez Vinci Construction Maritime et Fluvial, est d'atteindre une réduction de 40% de leur émission de CO² sur leur flotte d’ici 2030.

Une impulsion en vue des Jeux Olympiques de 2024

Tous ces efforts sont faits en vue des Jeux Olympiques de 2024 qui se tiendront donc à Paris du 26 juillet au 11 août 2024. Le fleuve parisien sera utilisé dans les épreuves de triathlon et de nage en eau libre. Il sera également au centre de tous les regards lors de la « Seine olympique ». Lors de la cérémonie d'ouverture les 10 500 athlètes défileront sur des bateaux devant les spectateurs massés sur les quais du fleuve parisien.

Fin des articles