Adidas, Netflix, TikTok... : les grands groupes suspendent leurs activités en Russie

Adidas, Netflix, TikTok : les grands groupes suspendent leurs activités en Russie. © Istock

Les grands noms se positionnent, et ça sent pas bon pour la Russie… Adidas, Netflix ou Tiktok, tous suspendent leurs activités dans le pays aux suites de l’invasion de l’Ukraine.

Depuis l’invasion de la Russie en Ukraine, prendre position est devenu une priorité pour faire bonne figure. Alors que la politique de guerre de Vladimir Poutine fait rage, les grandes marques prennent des décisions de plus en plus drastiques en soutien à l’Ukraine.

Isolation totale

C’est le cas du grand groupe d’équipement sportif allemand, Adidas, qui a annoncé lundi soir sur Linkedin, la suspension des ventes en Russie, que ce soit en magasin ou en ligne. On a aussi vu il y a quelques jours l'affût qu’à généré la fermeture des magasins Ikea : les citoyens russes se sont rués sur place pour une dernière fois.

Côté divertissement, l'industrie décide aussi de marquer une pause avec la Russie. Compte tenu de la situation sur place, les grandes marques se voient obligées de prendre des décisions. Une pression économique ?

Dans le divertissement, Netflix n’est pas seul. TikTok, EA, ou encore Ubisoft, font de même. Une isolation recherchée et voulue de la Russie, au détriment des citoyens russes dont beaucoup n’adhèrent pas à la politique de leur président… Pour le moment, une marque semble faire tâche : McDonald's et Pepsi ne se sont pas encore prononcés. Affaire à suivre ?

Fin des articles