En 2020 l’espérance de vie à diminué partout en France, sauf en Bretagne

  • Agathe S
  • News
  • Publié le 20 Avril 2021 à 16h05
© Anthony Sejourne / iStock

Région la moins touchée de l’épidémie, la Bretagne est aussi la seule région dans laquelle l’espérance de vie s’est maintenue. Ils sont forts ces Breton.ne.s.

Selon une étude de l’INSEE publiée ce mardi 20 avril 2021, la Bretagne est l’une des rares régions de France dans lesquelles le Covid n’a pas (trop) impacté la démographie.

 
Mortalité, natalité : ils en sont où ?

En 2020, la mortalité a augmenté d’1,3% en Bretagne, en passant de 35 200 décès annuels, en 2019, à 35 700. Cette hausse est bien faible à côté de la moyenne nationale, qui a augmenté l’année dernière de près de 10% – concernant les naissances, on remarque également une légère diminution. Sur l’année 2020, elles ont baissé d’1,2%, soit un chiffre encore inférieur à la moyenne nationale qui est de -2,3%.

 
Les Breton.ne.s vivent plus longtemps que le reste des Français.e.s

Avec une épidémie moins violente en Bretagne que sur le reste du territoire national, cette région est la seule de France à ne pas voir l’espérance de vie de ses habitant.e.s diminuer. En moyenne, les hommes bretons vivent 78,8 ans, soit 0,4 an de moins que la moyenne nationale (79,2). Les femmes bretonnes, quant à elles, sont les grandes doyennes de la nation ! Leur espérance de vie s’élève à 85,4 ans, soit 0,1 an de plus que la moyenne nationale (85,3). Leur secret ? Sans doute un bon petit kouing amann ! (ça met l'eau à la bouche) 

Alors comme on dit : « Ils ont des chapeaux ronds, vive les Bretons » !

Fin des articles