Scarla : un vestiaire pour l'automne

Mesdames, octobre est là, c’est le moment tout trouvé pour renouveler (encore) votre garde-robe. Ca tombe bien, nous avons une adresse totalement Bonbon approved. Sarah y déniche des tendances simples et très accessibles mais sans aucun fashion faux pas. Hop on se rhabille !

Depuis janvier dernier, Scarla a pignon sur la rue de Chateaudun. Les Parisiennes un peu attentives à leur style n’ont pas raté sa vitrine de bon goût, qui donne aussitôt envie d’entrer pour y dénicher sa nouvelle tenue d’automne. A l’intérieur, ô joie : une collection inspirée de vêtements, accessoires et bijoux dans l’air du temps, à des prix défiant toute concurrence.

DSC_0450

Simplicité, tendance et touche bohème sont les maîtres-mots de la sélection de Sarah, qui tient les manettes de la boutique et accueille toujours la cliente avec un sourire avenant et des conseils avisés.

En avant pour les essayages ! Une veste fluide à motifs fleuris du plus bel effet pour la modique somme de 69 €, un manteau pied-de-poule ambiance 60’s à 79 €, une petite robe noire basique mais absolument essentielle pour 57 €. On craque aussi pour les ravissants chemisiers vaporeux à motifs colorés (formes géométriques, carreaux, fleurs), les mini-jupes à motif aztèque, la robe trapèze écossaise, les gros pulls en maille pour affronter l’hiver vaillamment ou les larges bracelets en métal.

DSC_0487

Pendant qu’on vérifie l’effet dans le miroir, Sarah nous renseigne sur les tendances de la saison : la mode écolière (jupes plissées, pull jacquards, motifs tartan), le style ethnique (bottes à franges, plumes) et la panoplie des couleurs hivernales, kaki, bordeaux, bleu marine. La nouvelle collection de Scarla en regorge, mais pas seulement. Sarah aime aussi habiller toutes les femmes avec des modes intemporelles qui font mouche à tous les coups. Ici c’est garanti, chacune trouvera une petite perle pour rhabiller son dressing automne-hiver.

Scarla 10 bis rue de Chateaudun, 9e Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 20h scarla-paris.fr

Fin des articles