Que faire à Paris ce week-end ? (29 nov-1er dec)

© Phantom Thread (Paul Thomas Anderson, 2017)

Salut les péquenauds ! Alors on est monté spécialement de sa province pour venir s'encanailler dans la capitale ? En voilà une idée qu'elle est bonne ! Ici on est des oufs, on a plein de trucs à vous faire faire qui vous en mettront plein la vue et vous feront rentrer chez vous la queue entre les jambes. Quoi ? Non je sais bien que c'est pas un concours. Y'a pas match de toute façon.  


Vendredi 29 novembre


On va repenser sa déco intérieur

Vous venez d'emménager dans un super appart', un nid douillet qui hébergera selon toute vraisemblance le début du reste de votre vie. C'est neuf, c'est beau, mais ces grands murs blancs manquent quelque peu de personnalité. Pas d'inquiétude, on a exactement ce qu'il vous faut.

Pop-up store Nanoleaf Light House
23, rue du Pont-aux-Choux – 3e
Plus d'infos


On s'encanaille à la Bonbon Party

Petit résumé de ce qui vous attend au Bus Palladium tous les vendredi soirs : des coups au bar, quelques pas de danse, une clope dans le fumoir le plus stylé de Paname, une patate de forain dans le punching ball en bas, re-quelques pas de danse, une immitation douteuse de Freddy Mercury, re-des coups au bar... tu connais la suite. Le tout gratuit de minuit à 2h30 pour toi et tes potes. On se voit là-bas ! 

Voir cette publication sur Instagram

#rockisnotdead ? #buspalladium #rock #rocknroll #paris#paris9 #pigalle #bnw ? @cedriccanezza

Une publication partagée par Le Bus Palladium (@lebuspalladium) le

Le Bus Palladium
6, rue Pierre-Fontaine – 9e
Chope tes invits
Event Facebook


Samedi 30 novembre


On questionne notre perte d'autonomie

À qui avez-vous confié vos photos, vos pensées intimes, vos échanges ? « Nous avons, au fil du temps, délégué nos connaissances et intelligences aux centres de données et applications. Jusqu’à nos souvenirs les plus intimes dont on ne saurait dire avec précision où ils sont localisés. » : cette idée est le point de départ de l'exposition Autonomie Zéro qui se tient à la Cité Internationale des Arts, accessible à tous jusqu'au 1er décembre.

Exposition Autonomie Zéro à la Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville – 4e 
Plus d'infos


On chine les créations qu'on portera demain

Ou même les cadeaux de Noël qu'on prévoit d'offrir : décoration, mode, bijoux, accessoires, fleurs, épicerie fine... il y aura de quoi faire à la nouvelle boutique éphémère Ti Ammo Santa près des Halles : l'occasion de découvrir de nouvelles pièces et de nouveaux labels.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Maison Finou (@maisonfinou) le

Pop-up store Ti Ammo Santa
20, rue Pierre-Lescot – 1er
Plus d'infos

On découvre une artiste à contre-courant

La Maison Dentsu, espace de co-création d’exposition prolonge l’exposition mettant en scène les oeuvres de Lui Yang, îcone de la contre-culture chinoise qui s’interroge sur la féminité́ dans une société́ chinoise encore largement dominée par le poids des traditions. A ne pas louper.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Luo Yang (@luoyangggg) le


176, rue de Rivoli - 1er
De 14h à 18h


La Grande Surface

Ça n'est, certes, pas dans la salle communale de vos grands-parents mais l'ambiance y est tout aussi maboule (avec un soupçon de paillettes en plus). L'objectif du bingo disco, c'est de vous faire jouer au traditionnel bingo sur des sons chorégraphiés et bien sûr, il y a une foule de cadeaux à la clé offerts par des passionnés unis par l'amour des boules.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par lebingodisco (@lebingodisco) le

100% Bingo / 100% disco
La Grande Surface
24, boulevard des Italiens – 9e
Plus d'infos


On tient ses promesses à la Java 

Dimanche matin, la météo sera maussade : "inutile de sortir du lit", rapporte Evelyne Dhéliat. Raison de plus pour prolonger le samedi soir à la 21e soirée du Professeur Promesses. Derrière le micro, le rappeur Jorrdee suivi de la trappeuse espagnole Bea Pelea ; préparez vos meilleurs mooves de hanches également pour Alvva, DJ basée à Barcelone bien décidée à vous envoyer la gomme. Changement de style radical juste après avec Boe Strummer, de la bande des Casual Gabberz qui relèvera le niveau de BPM et finira d'épuiser les plus téméraires. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par ALVVA:woman::skin-tone-2:‍? (@its.alvva) le

Professeur Promesses #21
La Java / 105, rue du Faubourg du Temple – 10e
Plus d'infos


Dimanche 1er décembre


On prend des cours au Cabaret Burlesque 

Le Cabaret Burlesque a aussi son école, et ce dimanche vous pouvez participer à un atelier de maquillage de scène avec Miss Glitter Painkiller qui vous enseignera comment réaliser un maquillage burlesque digne d'une véritable effeuilleuse. Paillettes, eye liner, faux cils n'auront plus aucun secret pour vous. Mais si vous êtes déjà des pros, vous pouvez aussi assister à l'atelier d'effeuillage pour débutants avec Froufrou d'Absinthe, véritable pin-up. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Le Cabaret Burlesque (@lecabaretburlesque) le

L'école du Cabaret Burlesque
Cours Gabriel
38, rue des Ormeaux – 20e 
Plus d'infos


On va voir un dragshow solidaire 

À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, DimancheDrag vous propose un show sensationnel au bénéfice du Sigradration. Si toute l'année les drag parisiennes récoltent des fonds pour cette cause, c'est dimanche l'occasion d'un show spécial, encore plus exubérant, sur le thème de l'amour, de la liberté sexuelle et de la sensibilisation sur les moyens de prévention ou de traitements, qui sera proposé. Et en plus, il y aura de la bonne musique, des frites et de bons cocktails, alors aucune excuse pour ne pas s'y rendre ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Alice (@alicrls) le

DimancheDrag spécial Sidragtion 
Les Petites Gouttes
12, esplanade Nathalie Sarraute – 18e
Plus d'infos


On se rend à la nouvelle exposition de l'espace Fondation EDF

Spécialement conçue pour l'espace Fondation EDF, l’artiste présente à l’occasion de cette collaboration son œuvre Black Bamboo, une installation sculpturale in situ qui est l’une des rares réalisées par l’artiste pour un espace intérieur. Cette "couvée" posée au centre de la pièce et protégée par une forêt de bambous, est une œuvre imaginée comme un refuge face à la destruction de la natureAvec cette œuvre, la Fondation groupe EDF interroge le rapport de l’Homme avec la nature, proposant aux visiteurs une manière sensible et poétique de réfléchir à des sujets tels que les enjeux climatiques ou les actions possibles en faveur de l’environnement.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Fondation groupe EDF (@fondation_edf) le

Black Bamboo
Espace Fondation EDF
6, rue Récamier – 7e
Accès libre
Du 29 novembre 2019 au 2 février 2020
Plus d’infos


On va voir un Feydeau au cinéma 

La Puce à l’Oreille, c’est le retour triomphale de Feydeau au vaudeville en 1907. L’histoire rocambolesque commence avec Raymonde, qui soupçonne son mari d’adultère. Elle lui tend alors un piège en lui donnant un rendez-vous anonyme dans un hôtel. Son mari y envoie son ami, mais ce qu’il ne sait pas, c’est que le garçon d’étage est son sosie ! Projeté pour la dernière fois au cinéma Les Fauvettes, on vous recommande vivement d’y aller pour un moment d'humour sur grand écran ! 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Comédie-Française (@comedie.francaise.officiel) le

La Puce à l’Oreille, de Georges Feydeau
Gaumont Les Fauvettes
58, avenue des Gobelins – 13e
Le 1er décembre à 17h
Infos et réservations

Fin des articles